Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Rahan Episode 20 : Le chef des chefs

Rahan Episode 20 : Le chef des chefs

Alors qu'il observe des grenouilles sur des nénuphars, Rahan se fait soudain attaquer par derrière par un chasseur. Rapidement, il maîtrise son assaillant et lui demande pourquoi il a agit ainsi. L'homme nommé Ba-Hok lui répond qu'il a été obligé sur ordre du Chakachak, le chef des chefs.

Qui est cet individu ? Pour le découvrir, le fils de Crao se lance à la recherche du clan de Ba-Hok. Il découvre stupéfait non pas un petit village comme il en a l'habitude mais plusieurs centaines d'huttes construites les unes à côté des autres ainsi qu'un vaste enclot contenant des fauves prisonniers dans des cages. Il remarque aussi une cabane construite sur un arbre gigantesque, la demeure du chef des chefs.

En apprenant que Rahan est toujours en vie, celui ci furieux tue instantanément Ba-Hok sans même descendre de son perchoir. Mais comment fait-il ? Tout là est le mystère de cet épisode. En effet, le malheureux chasseur n'est frappé par aucune arme semble t-il. Pourtant, il rejoint le territoire des ombres immédiatement, comme si le Chakachak avait invoqué la mort sur lui.

Voilà qui a de quoi en faire frémir plus d'un. Rahan comprend vite que le chef des chefs est un véritable tyran qui se fait uniquement obéir par la peur. Capturé et conduit devant lui, le fils de Crao est condamné à être livré aux fauves. Il se retrouve ainsi jeté dans l'enclot sans ménagement face à un lion, une panthère et un puma sous les regards de tout le clan.

Et bien, on croirait assister à un spectacle de gladiateurs avant l'heure ! Pour le chef des chefs, ce supplice est effectivement un divertissement des plus sadiques. Jusque ici, aucun de ses prisonniers ne semble avoir su en réchapper. Mais en attirant les félins dans une cage pour les affronter l'un après l'autre, Rahan parvient à les tuer et à sortir de son trou. Puis, sans s'arrêter là, il défie le Chakachak en personne.

Sous les yeux médusés de la tribu, ce dernier répond à la provocation en invitant Rahan à venir le rejoindre dans sa hutte. Mais c'est en réalité un piège. Après y être grimpé, le fils de Crao découvre que son adversaire le tient en joug avec une sarbacane. Fort heureusement, il sait ce que c'est que cet objet (voir épisode 9) et a le réflexe d'éviter juste à temps le tir de son adversaire.

Voilà l'explication ! Le chef des chefs n'est en réalité pas un sorcier aux pouvoirs magiques mais un homme ordinaire qui tire des aiguilles empoisonnées à l'aide de son instrument sur ses cibles. C'est à cause de cela que toutes trouvent la mort sans marque apparente. Qui viendrait soupçonner ça à cette époque ?

En faisant appel à sa formidable agilité et à sa force peu commune, Rahan parvient à esquiver les tirs du Chakachak et le fait tomber de son arbre. Dans sa chute, le perfide tyran atterrit malencontreusement sur son tas d'aiguilles empoisonnées jetées au préalable et meurt instantanément à son tour.

Cet épisode est l'un des meilleurs qui nous ait été offert jusque ici. On peut applaudir Roger Lécureux pour son scénario. Le Chakachak est un véritable monstre très puissant et orné de mystères. Il aurait bien mérité un double épisode car ce n'est absolument pas un ennemi ordinaire. Dommage que sa mort soit trop douce même si assez ironique comme souvent dans les bandes dessinées.

Ce chapitre est assez crédible. On peut en effet supposer que des hommes aient imposé leur pouvoir sur d'autres dès la préhistoire après avoir inventé une arme peu commune. En revanche, Rahan apparaît trop fort et trop chanceux. Il se débarrasse trop facilement des félins alors qu'il combat quand même un lion enfermé dans une cage avec seulement son coutelas. De plus, il a beaucoup de chance que le chef des chefs se soit montré trop confiant face à lui sinon il serait mort exactement comme les autres en dépit de ses talents.

Pour ces raisons, ce numéro n'obtient pas une note au delà de 8/10. Mais de toute manière, c'est déjà très bien. Après 20 épisodes, la série Rahan est toujours aussi palpitante et continue de voir sa moyenne globale monter. C'est excellent pour la suite.

Note : 8/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article