Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Crossed Tome 2

Crossed Tome 2

Dix mois se sont écoulés depuis le début de la catastrophe. Le groupe de Cindy a décidé de mettre le cap vers l'Alaska car comme il y a moins d'habitants dans cette contrée, il devrait y avoir moins de croisés. De plus, le froid devrait ralentir ces derniers, sauf si ils deviennent assez malins pour s'équiper eux aussi de pull overs.

Ce choix est visiblement bon. En effet, les sauvages se font rares. Le clan prend donc un peu le temps de contempler les merveilles de la nature comme un coucher de soleil ou une meute de loups blancs perchée sur une montagne. De plus, on en profite pour découvrir les histoires des autres membres du groupe. Mais certaines ne sont pas jolies jolies.

Prenons le cas de Kitrick. Seul Afro-Américain de la bande, cet homme passait des vacances paisibles à la plage lorsque tout a commencé. Malheureusement, des croisés surgis de nulle part ont exécuté sa femme et ses deux fils sous ses yeux sans qu'il n'ait le temps d'intervenir. En une seule minute, son monde est passé du paradis au cauchemar alors que rien ne l'y avait préparé. Difficile de faire plus tragique.

Mais l'histoire qui marque le plus les esprits est celle de Geoff. Ce sympathique vieillard bon guetteur faisait jusque ici penser à Dale de The Walking Dead. Mais un soir, il se met à faire de curieuses confidences et avoue avoir été autrefois un sérial killer qui emmenait parfois de jeunes hommes chez lui, les torturait et les découpait en morceaux.

Oui, vous avez bien lu. On a du mal à le croire mais c'est pourtant vrai. L'effet est saisissant. Geoff n'a finalement rien à envier aux croisés et est même pire qu'eux car il n'était pas sous l'emprise d'une infection. Décidément, on ne sait pas de quoi peut être capable son prochain. Après tout, ce groupe s'est formé par le plus grand des hasards parce qu'ils étaient les uniques survivants d'un restaurant attaqué au début de l'histoire. Personne ne se connaissait au préalable.

Nous rencontrons également un voyageur solitaire nommé Brett. Doté de nombreux équipements et provisions, mais aussi et surtout d'une grande gueule, cet individu devient vite l'ennemi de Stan. Par les temps qui courent, il y a fort à parier que les deux hommes ne se supporteront pas jusqu'à la fin du voyage.

Mais revenons à l'essentiel. Après une petite accalmie, on s'aperçoit que des croisés sont sur les traces du groupe. Et tenez vous bien, ce sont les mêmes qui ont été semé à la fin du tome précédent. Plus évolués que les autres et dotés d'un excellent flair, ils pistent leurs cibles depuis maintenant 2000 kilomètres. Cela les rend particulièrement dangereux.

Cindy tente de les semer en empruntant le désert du Nevada, choix périlleux car le groupe entier risque d'y rester si il n'y trouve pas assez d'eau. Malheureusement, sa stratégie échoue. Et après avoir subit une attaque surprise, Patrick se fait capturer et contaminer par ces monstres. Cindy n'a alors d'autre choix que d'exterminer son propre fils à bout portant. Un chapitre insoutenable de très haut niveau.

La suite devient de plus en plus lugubre. Cindy sombre dans la dépression et même si Stan finit par l'aider, le groupe perd pas mal de ses effectifs. Même Kelly et Thomas finissent par trépasser à leur tour. On l'avait sentit dans le tome 1. C'est une marche sans fin pour la survie qui n'a d'autre issue que la mort, d'une manière ou d'une autre.

Ce tome 2 s'avère encore meilleur que le précédent. Garth Ennis gère parfaitement les temps morts et les moments de tension, à tel point que sa série devient un modèle du genre. Par exemple, il prend la peine de louer les mérites de Patrick avant de faire de lui peu après un croisé contraint et forcé. C'est très adroit de sa part.

Ce n'est pas tout. Crossed se veut au fil des pages de plus en plus philosophique et symbolique. Par exemple, une victime est crucifiée sur la croix de Jésus dans une église. De plus, la série s'interroge sur ce qui définit un être humain. La compassion ? L'altruisme ? Finalement, la série a une conclusion fracassante qu'il convient de citer : « Rien de bien mystérieux chez ces infectés. Je n'en ai jamais vu un faire quelque chose à quoi un être humain n'aurait pas pu penser. Ils incarnaient tous les côtés ignobles de l'humanité magnifiés cent mille fois, mais rien de plus. »

On pourrait discuter longtemps de tout ça. Crossed est une série à part du monde des comics et même de l'univers des bandes dessinées en général. Elle sait prendre aux tripes les lecteurs. Pourtant paradoxalement, même si elle se veut très gore et trash, elle ne fait pas des personnages humains qui tomberaient dans la facilité en volant leurs congénères. Au contraire, les protagonistes s'entraident. Voilà une autre différence de taille avec l'oeuvre de Robert Kirkman.

La conclusion est très ouverte et laisse présager une éventuelle suite. En tout cas, on le souhaite. Un comics de cette qualité ne doit pas s'arrêter à deux tomes. Messieurs les artistes, à vous de jouer !

Note : 8,5/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article