Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Contracted

Contracted

Les zombies sont souvent associés à un monde post apocalypse. Cette tendance déjà apparue dans les films de George Romero s'est généralisée avec The Walking Dead de Robert Kirkman. Toutefois, on aurait tort de croire que les morts vivants ne peuvent plus exister en solo et dans un monde normal. C'est ce qu'a cherché à démontrer Eric England en réalisant Contracted en 2013. Du moins, c'est ce qu'on suppose...

Alors qu'elle se rend à une soirée, Samantha (Najarra Townsend) vit une aventure d'un soir avec un garçon inconnu. A priori, il n'y a rien de fou là dedans hormis le fait que la jeune femme est sensée être lesbienne et en couple avec une certaine Nikki (Katie Stegeman). Pourtant, elle va payer très cher ce moment d'égarement.

Dès le lendemain, Samantha est prise de curieux symptômes. Elle se met à avoir froid, a des règles abondantes et entend des sons insupportables à l'oreille. Au début, elle essaie de ne pas y faire attention mais son état s'agrave si vite qu'elle se retrouve obligée de consulter son docteur. Le problème, c'est que celui ci ne sait pas trop quel diagnostic apporter.

Les jours suivants, la situation devient vraiment inquiétante. Samantha voit ses yeux se teindre en rouge et vomit du sang. Elle perd ses dents et ses ongles. Sa peau s'abime et blanchit. Elle est en train de dépérir à vue d'oeil d'heure en heure et sent carrément la mort. D'ailleurs, des vers infestent déjà son vagin.

Mais que lui arrive t-il exactement ? Samantha n'obtiendra jamais la réponse. En revanche, elle apprend que le garçon avec qui elle a couché était recherché activement par la police. Cette ordure lui a visiblement filé une terrible maladie sexuellement transmissible qui fait passer le sida pour un gros rhume. Comme quoi, il faut toujours se protéger lors des rapports...

Si le mot « zombie » ne sera jamais prononcé à travers tout le film, Samantha devient bel et bien un mort vivant. Notons que même si elle garde sa conscience, les transformations ne concernent pas que le plan physique. Peu à peu, la jeune femme se révèle incapable de manger autre chose que de la viande et devient de plus en plus agressive au point de tuer ses proches comme sa petite amie.

Contracted raconte cette spectaculaire descente aux enfers qui dure en tout et pour tout seulement 3 jours. Il ne cherche pas à fournir la moindre explication aux spectateurs. Le but est plutôt de montrer ce que ça fait que de devenir un zombie de l'intérieur. On est à des années lumière de La nuit des morts vivants ou World War Z. Ses influences se tournent plutôt du côté de Grave (pour la déchéance et l'agressivité) et It follows (pour l'infection sexuelle).

Franchement, cela ne m'a guère convaincu. L'histoire est beaucoup trop simple. Elle possède un contenu trop maigre, ce qui entraine un rythme bien trop lent. On s'ennuie vite devant ce long métrage. Eric England a choisit de faire de son héroïne une homosexuelle. C'est un choix curieux car il n'exploite pas du tout ce thème. Un film raté et difficilement classable.

Note : 3/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article