Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Rahan Episode 10 : La bête plate

Rahan Episode 10 : La bête plate

Rahan a beau être un bon chasseur, il lui arrive comme tout le monde de manquer de chance un jour ou l'autre. N'ayant rien mangé depuis trois jours, il décide de profiter de l'absence des hommes d'un clan pour demander aux femmes un peu de viande. Toutes acceptent de lui offrir le dernier morceau qu'elles possèdent à l'exception d'une seule, Lheita.

Plus antipathique que ses congénères, cette brune au fort caractère affirme que le gibier se fait déjà rare et que sa tribu ne peut s'offrir le luxe de partager sa nourriture avec un étranger. Comme pour confirmer ses dires, les hommes du clan rentrent les mains vides. Dénoncé par Lheita, Rahan doit affronter leur colère.

Cette horde qu'il a rencontré possède une étrange coutume. Elle vit dans une caverne où sont peints des dessins d'animaux appelés bêtes plates. Avant de partir en traque, les chasseurs jettent leurs lances sur ces bisons fictifs afin de deviner si ils rentreront bredouilles ou non. Voilà une manière originale de parler aux dieux mais qui n'est après tout pas plus étrange que de fouiller dans les entrailles d'un oiseau comme dans l'Antiquité.

Afin d'apaiser la colère du chef Herk qui menace de punir les femmes trop généreuses à son goût, Rahan promet de ramener une viande au camp et de payer sa dette. Le lendemain, il se met en chasse et parvient à tuer un sanglier. Mais Lheita, plus haineuse que jamais, l'a suivi munie d'un arc avec l'intention de le tuer dès la première occasion.

Fort heureusement, sa tentative échoue. Grâce à ses réflexes, Rahan esquive la flèche qui lui était destinée et celle ci se loge dans le poitrail de l'animal. Désespérée, Lheita s'écroule, pensant que Herk ne tolèrera pas sa trahison et lui infligera la peine de mort. Mais c'est sans compter sur la clémence du fils des ages farouches qui a une autre idée derrière la tête.

Après avoir conclu un pacte, les deux individus rentrent ensemble au camp et Rahan prétend devant tout le monde que ce n'est pas lui mais Lheita qui a tué le sanglier appelé ici « sangha ». Ainsi donc, au lieu d'être punie, la jeune femme se retrouve aclamée par la horde qui traitera désormais mieux celles qui marchent debout. A présent qu'il a payé sa dette, le fils des ages farouches peut voguer vers de nouvelles aventures.

Cet épisode présente de manière flagrante les valeurs de partage de Pif Gadget, le magazine communiste dans lequel il est publié pour la première fois. On peut presque parler d'instrument de propagande. Aux yeux de Rahan, il est naturel aux hommes de s'entre aider. Si tous ne possèdent pas sa même façon de penser, c'est quand même le cas de la plupart d'entre eux.

Lheita a beau avoir un comportement détestable, il est difficile de la blamer vu les maigres ressources de son clan à ce moment précis. Ajoutons à cela qu'en plus d'être un hymme au don, ce chapitre incorpore également des valeurs de pardon mais aussi de féminisme comme pour dénoncer l'emprise des hommes sur les femmes.

L'histoire n'en possède pas moins un gros concentré d'actions. Rahan se bat comme un lion contre tous les hommes du clan à la fois et parvient joliment à leur tenir tête l'espace d'un instant. Sa chasse au sanglier est aussi très belle. Le dessin est comme toujours excellent. Un seul petit reproche peut être fait. Les habits que portent les femmes ressemblent trop à des robes modernes, ce qui passe un peu limite à l'époque où se déroule la série. Toutefois, n'oublions pas que nous nous trouvons dans une préhistoire fictive. Excellent numéro.

Note : 8/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article