Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Pokémon La grande aventure Tome 1

Pokémon La grande aventure Tome 1

Pokémon est l'une des plus puissantes franchises japonaises qui existe. Jeu vidéo à succès, jeu de cartes, série animée longue de plus de 600 épisodes, goodies par milliers, cette licence s'est également importée de manière moins connue dans les mangas. Nous allons ici suivre l'histoire du meilleur d'entre eux intitulé La grande aventure.

Le récit se veut très classique et reprend la trame des premiers jeux Rouge et Bleu sortis sur game boy color à la fin du 20eme siècle. Le cadre géographique se passe donc à Kanto, seule région connue à l'époque. Nous suivons les aventures d'un jeune garçon nommé Sacha (Red pour certains) natif de Bourg Palette qui rêve de devenir le plus grand maître pokémon du monde.

Avant toute chose, notons les différences qui existent entre ce héros et celui de l'animé. Si le prénom et le look restent globalement les mêmes, le Sacha du manga voyage seul. Cela l'oblige à être un peu plus débrouillard. Son premier pokémon n'est pas un pikachu mais un tétarte. Il semble enfin beaucoup plus instinctif et doué pour le combat. Toutefois, cela ne l'empêche pas de recevoir des claques au début.

Son rival aussi est différent. Dans le dessin animé, Régis apparaît très rarement et est toujours entouré de ses groupies qui le suivent partout, ce qui est assez ridicule d'ailleurs. Ici, Régis (appelé également Blue dans d'autres traductions) se voit présent environ un chapitre sur trois. Bien entendu, il demeure vantard et érudit sur le monde pokémon.

L'histoire avance très vite. Sacha reçoit des mains du professeur Chen un bulbizarre et quitte le Bourg Palette. Il capture un pikachu (qui au départ ne veut pas lui obéir) et remporte son premier badge à l'arène d'Argenta. Ensuite, il fait la connaissance d'une jeune fille nommée Ondine spécialisée dans les pokémon eau. Cette dernière est attaquée par un léviator. Après l'avoir sauvé, il décide d'explorer avec elle le mont Sélénite.

C'est là que ça se corse. En effet, cette montagne est actuellement occupée par une terrible organisation de malfrats appelée la Team Rocket. Non, il ne s'agit pas ici des minables Jessie, James et Miaouss de l'animé mais de vrais criminels qui n'ont pas froid aux yeux. Sacha parvient à les battre et devient dès lors leur ennemi. Il n'a pas fini d'en voir avec eux.

Peu après, Sacha quitte Ondine. A Azuria, il fait la connaissance de Léo. Ce génial inventeur s'est par mégarde transformé en rattata et risque de devenir le repas d'un rapasdepic. Heureusement, Sacha le sauve et se fait un ami supplémentaire des plus précieux qui sera bien plus utile que dans la série animée où il n'est apparut que lors d'un unique épisode.

Une fois arrivé à Carmin sur Mer, Sacha s'embarque clandestinement à bord d'un paquebot de luxe baptisé le Saint Anne. Il va rapidement s'apercevoir que ce bateau appartient en réalité à la Team Rocket qui s'en sert pour réaliser du trafic pokémon. Mais ce n'est pas le plus surprenant. Le capitaine de ce navire n'est autre que le Major Bob. Et oui dans ce manga, les champions d'arènes ne sont pas tous des personnages respectables.

Acculé, Sacha ne possède que son tétarte avec lui pour le tirer de ce mauvais pas. Mais malheureusement, l'eau et l'électricité ne font pas bon ménage. Cependant, tétarte évolue soudainement en tartard et sauve son maître de la noyade. Puis grâce à sa nouvelle force, il flanque une fessée à tous les criminels.

Si ce passage se veut plaisant, il se révèle aussi des plus discutables. Même une fois évolué, tartard reste sensible aux chocs électriques et il n'aurait jamais du pouvoir vaincre un élektek et une troupe de voltorbes. Le scénariste Hidenori Kusaka s'est moqué de cela pour mettre en valeur le côté dramatique de l'action. Cette négligence est regrettable, surtout que Sacha détient un bulbizarre qui aurait pu s'avérer très utile sur le bateau.

Après avoir remporté une course d'obstacles à vélo et capturé un ronflex, Sacha se rend à Lavanville. Il découvre que les habitants de cette cité ne sont pas très accueillants. Un vieil homme lui explique alors que c'est à cause des fantômes qui règnent dans la tour de la ville. Sceptique, le jeune dresseur décide de se rendre sur les lieux pour élucider l'affaire.

Sur place, Sacha livre bataille contre des pokémon zombies et retrouve Régis qui semble manipulé par quelqu'un. Après avoir été désenvoûté, son rival se joint à lui pour affronter l'homme qui se cache derrière tout ça. Encore une fois, il s'agit d'un membre de la Team Rocket et d'un ancien champion d'arène appelé Koga. Heureusement, il est vaincu et la paix revient à Lavanville comme autrefois.

Ce dernier petit arc est le meilleur du tome. Régis dispute un combat très violent contre Koga au cours duquel son reptincel décapite l'arbok de son adversaire. Cela est assez choquant. On ne se contente pas toujours de simplement mettre K.O. son ennemi ou de l'éjecter vers d'autres cieux comme dans l'animé. Toutefois, l'ensemble n'est pas gore et reste clairement tout public. Les combats à mort sont exceptionnels.

Comme vous le constatez, l'histoire va très vite. Beaucoup trop à mon goût. En un tome seulement, Sacha a déjà visité la moitié de la région. Il existe de bonnes idées mais elles sont sous exploitées. Même constat pour les combats. Ils sont jolis mais trop courts. En revanche, on peut au moins être content d'une chose, il n'existe pas de pikachu dépendance comme dans l'animé. Les trois pokémon principaux de Sacha tartard, bulbizarre et pikachu sont utilisés de manière égale et ont chacun leurs moments de gloire.

Le récit est très fluide et se lit très rapidement. En revanche, le dessin de Mato laisse clairement à désirer. Il manque vraiment de détails. C'est à croire que le dessinateur n'a pas voulu s'appliquer puisque cette œuvre est destinée au public jeunesse. La grande aventure est un manga qui surpasse le dessin animé sans problème et tous les fans de Pokémon l'adoreront à coup sur. Néanmoins, si on le note comme un manga en tant que tel et pas comme un produit de la franchise dont il est issu, force est d'admettre que ce premier tome ne possède pas une note trop élevée.

Note : 6/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article