Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Les Fantastiques Episode 4 : Les Fantastiques contre le prince des mers

Les Fantastiques Episode 4 : Les Fantastiques contre le prince des mers

Suite à ses disputes répétées avec la Chose, la Torche a décidé de quitter le groupe des Fantastiques. Pendant sa cavale, il se retrouve dans un quartier miteux et fait la connaissance d'un clochard amnésique. A première vue, l'homme a piètre allure mais sa force impressionnante a de quoi intriguer. Et pour cause, après l'avoir rasé, on découvre qu'il s'agit de Namor le prince des mers.

Plongé dans l'océan par Johnny, Namor récupère soudain la mémoire. Ancien Atlante, il peut respirer sous l'eau et également commander à toutes les créatures marines à l'aide d'une trompette magique. Ayant découvert qu'il ne reste plus rien de son peuple et considérant les humains comme responsables, il entre en guerre contre l'humanité.

Pour se faire, il réveille un énorme monstre des profondeurs appelé Giganto. Ressemblant à une baleine avec des pattes, cette incroyable bête se révèle plus imposante que les grattes ciel de New York. On ne voit vraiment pas ce qui pourrait l'arrêter, ni les Fantastiques ni l'armée.

Heureusement, Ben a une idée. Insupportable pendant toute la première partie de l'épisode par son comportement brutal, la Chose se ratrappe par son courage. Munit d'une bombe sur son dos, elle décide d'entrer dans la bouche de la créature pour la tuer de l'intérieur. La manœuvre fonctionne. Le plus gros monstre crée par Marvel (du moins à l'époque) n'aura donc vécu que 5 pages.

Malgré ce coup dur, Namor n'abandonne pas pour autant. Tombant sous le charme de Jane, il lui propose de l'épouser. Mais la femme invisible est déjà prise et c'est finalement son jeune frère qui la débarrasse du prince des mers. Créant une sorte de cyclone, il repousse Namor au fond de l'eau et répare en partie son erreur. Mais on devine qu'on reverra bientôt l'Atlante.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, Namor n'est pas une trouvaille de Stan Lee datant de 1962. Sa première apparition remonte en réalité à 1939 et son vrai créateur n'est autre que Bill Everett. A cette époque, Marvel s'appelait encore Atlas Comics et ne possédait guère de notoriété.

Stan Lee a donc fait ce qu'on appelle une reprise mais n'a en aucun cas réécrit les origines du personnage, du moins ici. Précisons qu'il en est tout autrement pour la Torche car un autre homme feu a déjà existé à l'époque du prince des mers baptisé Jim Hammond. Enfin, ajoutons que l'Atlante serait le premier supervilain de l'histoire des comics.

Néanmoins, en dépit de ce titre honorifique, Namor n'impressionne guère. Son design est clairement présumé coupable. Habitué à créer régulièrement des personnages très charismatiques, Jack Kirby s'est complètement loupé ici. Il ne nous offre qu'un homme de petite taille aux oreilles pointues habillé en tout et pour tout d'un slip vert. Une telle apparence est ridicule pour un individu soi disant si redoutable.

De plus, le scénario de ce chapitre est moyen. Certes, l'exploit de la Chose est sympathique mais un brin trop facile et copié sur Pinocchio voire Jonas. On a droit en plus à quelques doses d'humour mais les gags semblent trop écrits d'avance, à l'image de celui de la femme invisible dans un bar.

Cet épisode s'avère donc un peu moins bon que les précédents. Toutefois, il reste agréable à lire. A présent que les Quatre Fantastiques se sont rabibochés, on a hate de découvrir quel sera leur prochain ennemi.

Note : 6,5/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article