Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Rahan Episode 8 : La longue griffe

Rahan Episode 8 : La longue griffe

Après un bref épisode en terres froides, nous retrouvons Rahan en pleine jungle tropicale. Aux prises avec un dangereux puma, le jeune homme parvient à remporter la victoire sous les yeux ahuris d'un chimpanzé. Ce « quatre mains » décide de profiter du sommeil du fils des ages farouches pour lui voler son coutelas.

On peut le comprendre. Avec l'aide de cette incroyable longue griffe, il pourrait enfin être de taille face aux félins qui le chassent et dévorent les siens. Cela n'empêche pas de voir Rahan furieux à son réveil. Mais évidemment, même lui ne possède pas l'agilité suffisante pour poursuivre un singe dans les arbres. Comment faire pour récupérer son bien ?

Finalement, le fils des ages farouches décide de capturer un petit chimpanzé en otage. Après l'avoir défendu d'un serpent, celui ci accepte en quelque sorte de le conduire chez les siens. Mais les grands quatre mains ne l'entendent pas de cette oreille. Ils tendent un piège à Rahan et celui ci manque de peu d'être poignardé par sa propre lame.

Une nouvelle course poursuite s'engage. Constatant qu'il n'est toujours pas assez rapide, Rahan décide de piéger le singe à son tour en l'appatant avec des fruits. Si la manœuvre fonctionne, le coutelas d'ivoire se retrouve enfouit dans un tronc d'arbre. Et à cet instant précis surgit des taillis un rhinocéros.

Tandis que le chimpanzé prend les jambes à son cou, Rahan décide d'attirer le rhinocéros vers l'arbre afin qu'il le déracine et ainsi récupérer son arme. Enfin, le précieux coutelas d'ivoire revient dans les mains de son propriétaire, au grand dam de ce singe malin qui ressemblent tant à ceux qui marchent debout.

Cette histoire est excellente. Pleine d'actions, elle possède un rythme endiablé de bout en bout. Voir un chimpanzé brandir le coutelas aussi précisément qu'un homme est frappant même si évidemment abusé d'un point de vue scientifique. C'est amusant de voir Rahan et un quatre mains se disputer une telle arme. Mais après tout, cela est très crédible et a pu se passer dans les temps reculés.

L'intervention du rhinocéros apporte une jolie touche finale et arrive au meilleur moment pour dénouer une situation. Précisons qu'ici, cet animal est baptisé « Taraok » alors qu'il sera plutôt appelé « deux nez » par la suite. Curieusement, nous avons à faire à un rhinocéros laineux alors que nous nous retrouvons en terres chaudes. Serait-ce une petite erreur d'André Chéret ?

Palpitant de bout en bout et sans temps mort, ce chapitre est l'un des meilleurs qui soit produit jusque ici. La série sait parfaitement se diversifier, alternant les épisodes entre les hommes et ceux avec les animaux, ce qui offre un bol de fraicheur à chaque fois. Pourvu que ça dure !

Note : 7,5/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article