Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Rachel Rising Tome 3 : Chants de cimetière

Rachel Rising Tome 3 : Chants de cimetière

Ce qu'il y a d'amusant dans Rachel Rising, c'est que chaque tome commence par « l'état mortuaire » d'une héroïne. Ici, c'est Jet qui s'y colle. Electrocutée lors du volume précédent, la jeune femme ne semble pouvoir se réveiller que si Earl se trouve auprès d'elle. Ce gros bonhomme n'a pourtant rien d'un prince charmant mais il éprouve de profonds sentiments à son égard. L'amour serait-il plus fort que la mort comme le suggère le docteur Siemen ?

Pendant ce temps, Rachel se remet de ses récentes aventures et découvre que son corps ne se régénère plus complètement. En effet, elle a maintenant un petit trou dans le ventre. Il est possible qu'elle n'ait pas accès à un nombre de résurrections illimité. On le saura certainement tôt ou tard.

Persuadée d'avoir affaire à de la magie, Rachel tente de retrouver sa mémoire de sorcière, quitte à souiller la tombe de sa mère. De son côté, Johnny oriente ses recherches dans le domaine des sciences, persuadée qu'il existe une explication rationnelle à tout ça. Et conrairement à ce que l'on pourrait croire, elle déniche quelques arguments en faveur de sa thèse. Par exemple autrefois, beaucoup de personnes étaient enterrées vivantes à tort juste parce qu'elles ne se réveillaient pas au contact d'une douleur. C'est pour éviter cela que fut installée la veillée ainsi qu'un délai entre la mort et la mise en terre.

De son côté, Zoé tente de se réfugier dans une église mais fait la connaissance d'un prêtre peu ordinaire. Tout comme elle, il n'a pas l'age que son corps laisse supposer. Et surtout, il désire exploiter le talent de la « petite fille » pour faire d'elle l'exécutrice des mauvais hommes. Selon lui, savoir tuer aussi facilement est un don divin et il suffit simplement de savoir s'en servir contre les bonnes personnes pour le voir comme une bénédiction et plus comme une malédiction.

A côté de ça, nous faisons la connaissance de deux sorcières amies de Lilith nommées Hannah et Mary Scott. Elles aussi ont été autrefois brûlé vives par les habitants de Manson et cherchent à se venger sur leurs descendants. Pour commencer, elles placent des milliers de rats dans les canalisations, ce qui a tôt fait d'infecter toute l'eau de la ville.

Toutefois, il semblerait que Manson ne suffise plus à Lilith. Cette femme ne date pas en réalité du 17eme siècle mais du début de la création humaine. Première épouse d'Adam, elle s'avère très jalouse d'Eve et souhaite exterminer tous ses enfants qu'elle voit grandir et se multiplier depuis des millénaires.

Rachel Rising multiplie donc ses références puisqu'il lorgne maintenant sur la Bible mais aussi sur l'origine de certains contes comme La Belle au bois dormant. On sent un début de cohérence pointer le bout de son nez dans le scénario même si il y a encore beaucoup de zones d'ombre. En tout cas, si Terry Moore arrive à produire un récit clair et séduisant incorporant autant d'éléments disparatres, ce sera un tour de force de sa part.

On sent que ce comics est un pur produit de son époque des années 2010 et très personnel. Son auteur n'hésite pas à divulguer à travers lui son opinion sur certains thèmes sociétaux comme la religion et l'homosexualité. Par exemple, un de ses personnages prétend que le christianisme n'est qu'un business et un autre est lesbienne.

Quoi qu'il en soit, ce tome 3 se révèle bien supérieur aux autres. L'histoire se révèle enfin plaisante et on apprend plusieurs informations intéressantes distillées ici et là. Les personnages deviennent plus attachants, notamment Earl. De plus, on a droit à de l'humour à travers le duo de Jet et Rachel. Enfin, la mise en scène est maintenant de bonne facture. Le rythme est beaucoup plus rapide sans pour autant expédier les événements. Ce n'est pas encore assez pour accrocher une bonne note, notamment à cause du noir et blanc, mais la progression est à souligner.

Note : 6,5/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article