Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Innocent Tome 5

Innocent Tome 5

Cinq ans se sont écoulés depuis l'exécution de Damiens. Beaucoup de choses ont changé chez les Sanson. Depuis qu'elle a vu ses petits enfants lui répondre, Anne Marthe a décidé de se retirer à la campagne. Charles Henri est le maître de la famille. Et sa sœur Marie Josèphe occupe la fonction de bourreau à Versailles.

Oui, vous avez bien lu. En dépit de son age et de son sexe, Marie Joseph a accomplit un incroyable tour de force, même si elle a du pour cela perdre sa virginité à 9 ans et se prostituer auprès du maréchal Griffin. Cela tombe bien, suite à une défaite de la France contre l'Angleterre en 1762, ce dernier a été jugé comme responsable et condamné à mort.

Pour la jeune Sanson, c'est l'occasion rêvée de se venger de ce noble et elle compte bien en profiter. Lui qui espérait avoir la tête tranchée le plus vite possible se retrouve torturé devant tout le monde. Quelle déchéance de la part d'un homme d'une telle prestance.

Néanmoins, si Marie s'en donne à cœur joie, ce n'est guère le cas du public. De plus, Griffin est un vieil ami de son père Baptiste. En souvenir de leur amitié, ce dernier décide de sortir exceptionnellement de sa retraite pour mettre fin à ses souffrances. Et à la surprise générale, en dépit de son attaque qui a paralysé la moitié de son corps des années auparavant, il fait preuve d'une maîtrise parfaite. De toute évidence, Charles a encore des progrès à effectuer si il veut égaler son niveau technique.

Peu après cet événement, Marie reçoit une lettre de convocation au palais de Versailles pour expliquer les raisons de sa barbarie. Mais c'est en réalité un piège tendu par les fidèles de Griffin. Encerclée, elle démontre alors des capacités à l'épée dans un style peu académique pour s'en sortir avant de recevoir l'aide inpromptue de Marie Jeanne Bécu.

Notre couturière a bien grandie depuis la dernière fois. De petite fille, elle est devenue une belle jeune femme à la poitrine opulente qui fait tourner la tête des hommes. Ce n'est pas encore Madame du Barry mais son ascension a commencé.

Ce n'est pas la seule qui a changé. Rappelez vous, nous avions assisté dans le tome 2 à la naissance de Marie Antoinette. A présent, c'est une fillette tout à fait mignonne dont s'éprend le jeune Mozart agé de 6 ans. C'est toujours agréable de croiser des personnages historiques, même si ils n'ont aucune importance dans l'intrigue. En introduisant le petit virtuose autrichien de la musique, Shin'ichi Sakamoto prouve à quel point il veut brosser un tableau complet de la fin du 18eme siècle.

Ce tome marque le début d'un tout nouvel arc. Beaucoup de choses s'y passent. On apprend que Baptiste est torturé tout comme Charles chaque fois qu'il tue quelqu'un. La seule différence, c'est qu'il ne laisse rien paraître contrairement à son fils. La découverte de sa chapelle secrète est une très belle séquence.

Ce n'est pas tout. Charles découvre soudainement les plaisirs de la chair grace à Marie Jeanne. A 23 ans, il était temps ! Violé à moitié par cette jeune femme qui est aussi sa plus grande fan dans une scène au bord de l'explicite, il perd évidemment pied. Son vœu de ne pas prendre d'épouse pour ne pas engendrer d'héritier tueur survivra t-il à ce fol ébat ?

Toutefois, ne nous méprenons pas. La vedette de ce numéro n'est pas lui mais Marie Joseph. Cette dernière n'a que 11 ans mais on lui en donnerait volontiers 15 vu son look et son attitude. Contrairement à son frère aîné, c'est une tueuse née avide de chair qui n'éprouve jamais de compassion pour la moindre de ses victimes.

La création de ce personnage est étonnante. Jusque ici, l'auteur a toujours cherché à démontrer que les bourreaux Sanson sont des hommes ordinaires et même plutôt bons à qui on demande d'accomplir des choses extraordinaires. Ce ne sont en rien les sanguinaires que l'on pense, à l'exception de Marie Joseph. A travers elle, on a l'impression que Shin'ichi Sakamoto veut tordre le coup à ses propres préjugés. Quel procédé étrange !

De plus, le portrait de Marie Joseph ne s'avère guère convainquant. Certes, elle a été violé enfant mais cela ne lui apporte pourtant aucune excuse ou sympathie puisqu'on l'avait déjà vu se montrer extrêmement cruelle auparavant dès l'age de 5 ans. On ne comprend donc guère l'utilité de cette scène, sauf pour justifier sa violence envers Griffin.

Ce tome 5 n'est certes pas parfait mais il a le mérite de redresser un peu le niveau de la série qui commençait à chuter. Encore aujourd'hui, on a du mal à évaluer la véritable valeur de cette série. Certes, le travail de l'auteur est remarquable et témoigne d'une grosse prise de risque à chaque fois. Mais son mode de narration aussi original soit-il commence à lasser. On apprécierait plus de dialogues et moins de cases métaphoriques. Espérons que le scénario deviendra plus étoffé et épique par la suite.

Note : 7/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article