Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Captain Swing Tome 5 : La barque et son mystère

Captain Swing Tome 5 : La barque et son mystère

Dans l'Histoire que l'on apprend à l'école ou auprès de manuels universitaires, le chef des patriotes lors de la guerre d'indépendance de l'Amérique se nomme George Washington. Mais dans notre bande dessinée ici présente, il se pourrait qu'il s'agisse d'un personnage plus mystérieux appelé le docteur Strong.

Justement, le captain Swing a rendez vous avec lui aujourd'hui. Il se voit chargé d'escorter une barque contenant un mystérieux chargement le long du fleuve Saint Laurent jusqu'au village de Stafford situé sur la côte de l'Atlantique. Personne ne connaît le contenu de sa cargaison hormis une certaine Géraldine. Cette jeune femme agent secret des rebelles fait partie intégrante du voyage.

A priori, cela ne pose pas de problème mais elle possède un caractère excécrable. Avec son complice Larkins également présent, elle traverse plusieurs échauffourées avec Mister Bluff et Hibou Lugubre. Ce dernier n'a jamais aussi bien porté son nom. Pendant tout l'épisode, il ne cesse d'abreuver ses compagnons de mauvais présages, ce qui lui vaut souvent de gentilles disputes avec son ami barbu chauve.

Les péripéties sont nombreuses pendant la traversée. Outre les combats contre les Anglais qui sont bien évidemment inévitables dans cette série, le captain Swing doit aussi se sortir d'un piège de civils qui désirent le marier de force en quelque sorte avec une femme plutôt ronde nommée Rosalind. Une scène cocasse qui se terminera en bataille de tartes à la figure.

Attention, si ce numéro contient beaucoup d'humour, il comprend aussi sa dose de mystère et d'intrigue. Pendant tout le voyage, le captain Swing regarde d'un mauvais œil Géraldine et Larkins qui semblent vouloir lui fausser compagnie à plusieurs reprises. Ses soupçons sont finalement fondés lorsqu'il découvre la nature du chargement du bateau. Il s'agit ni plus ni moins que d'un coffre remplit d'or destiné à un marin appelé Villier pour acheter des armes en France destinées aux patriotes.

On finit par deviner la suite. Bien qu'elle soit au départ une vraie agent américaine, Géraldine s'est laissée corrompre avec son compagnon par tant d'argent et souhaitait le garder pour elle. Le couple se verra puni de sa cupidité par les Anglais qui l'enverra croupir en prison. En même temps, il l'a bien cherché.

Mis au courant de l'affaire, les habits rouges parviennent à prendre possession du navire du commandant Villier. Plus que le trésor, c'est surtout la tête du captain Swing qu'ils veulent. Malheureusement pour eux, le chef des loups de l'Ontario semble insaisissable, contrairement à ses deux meilleurs amis cependant. Avec quelques hommes appelés en renfort, il s'empressera de les délivrer et de reconquérir le bateau amarré en plein port. Une manière assez élégante de conclure sa mission et cet épisode.

Ce numéro se révèle comme tous ses semblables excellents. Quand on a un tel niveau de dessin et surtout une régularité aussi exemplaire dans les traits, on ne peut qu'accrocher de très bonnes notes. Certes, le captain Swing est un personnage trop lisse. Il ne souffre d'aucun défaut et paraît un peu trop invincible. Heureusement, Mister Bluff et Hibou Lugubre compensent ses manques. Seraient-ils pour lui ce que sont le capitaine Haddock et le professeur Tournesol à Tintin ? La question mérite d'être posée.

Note : 8,5/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article