Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Rahan Episode 3 : Le piège à poissons

Rahan Episode 3 : Le piège à poissons

A l'époque de Rahan, les hommes vivaient de la chasse et de la cueillette. Mais aujourd'hui, le fils des ages farouches n'est pas parvenu à trouver du gibier. Il décide donc de se rabattre sur la pêche. Le problème, c'est que les poissons nagent plus vite que lui et qu'il ne possède pas de filet pour les attraper.

Dépité, Rahan s’apprête à manger à nouveau des racines lorsqu'il aperçoit un saumon coincé par la bouche aux épines d'une branche. En fin observateur, il invente rapidement le tout premier hameçon. Grâce à cette astuce, sa pêche devient florissante. Sans quasiment effectuer le moindre effort, notre héros enchaîne les prises avec succès.

Mais ses poissons finissent par attirer la convoitise d'un ptérosaure. Appelé « wampa », cette créature dont l'envergure dépasse celle d'un homme est réputée dangereuse. Heureusement, Rahan lui lance son coutelas dans la gorge et la tue avant de voir son long bec fendre sur lui.

Mais curieusement, le fils des ages farouches n'a pas le temps de savourer sa victoire qu'un adolescent nommé Marha le menace avec sa lance. Il lui apprend que ce ptérosaure était en réalité dressé et pêchait pour son clan. A présent, celui ci risque la famine sans l'aide de cet animal car ce territoire est peu giboyeux et, comme nous l'avons vu, les poissons sont trop vivaces pour êtres capturés à main nue.

Heureusement, Rahan a la solution. Grâce à la canne à pêche qu'il vient tout juste de confectionner, les hommes ne vont désormais plus jamais souffrir de la faim sans même avoir besoin d'un wampa. Encore faut-il pour cela convaincre le chef de la tribu, un colosse appelé Kardirk, d'adopter cette idée révolutionnaire.

Attaché aux traditions de son clan, Kardirk refuse d'écouter Rahan et condamne Marha à mort parce qu'il n'a pas su protéger le rapace du clan. Et comme le fils des ages farouches proteste, il lui lance un défi. Le premier des deux à ramener un petit wampa à la tribu pourra décider du sort de l'adolescent.

C'est ainsi que Rahan se lance à la chasse aux ptérosaures. Il repère rapidement un couple en haut d'une falaise. De son côté, Kardirk aussi et les deux rivaux commencent à escalader la même montagne. Mais tout le monde ne dispose pas de la même agilité que notre Tarzan de la préhistoire. Et au cours de l'ascension, Kardirk essuie une chute.

Tel est prit qui croyait prendre.Inconscient et privé de ses armes, c'est maintenant une proie facile pour les wampas qui fondent sur lui. Heureusement, Rahan vient lui porter secours. Et après une bataille difficile, les deux hommes viennent à bout des ptérosaures.

Kardirk se montre étonné que Rahan lui soit venu en aide au lieu d'en profiter pour gagner l'épreuve. Le fils des ages farouches lui expose alors les valeurs d'entraide envers tous les hommes auxquelles il croit profondément. Le chef s'avoue vaincu. Mais pas devant le clan...

En effet, à la surprise générale, il assomme Rahan et ramène lui même le petit ptérosaure à sa tribu afin de s'accaparer toute la gloire. Mais contrairement à ce que son acte laisse penser, il ne fait pas cela pour lui mais pour éviter que les hommes de son clan s’entre-tuent pour élire un nouveau chef si ils perd leur confiance.

C'est assez dégueulasse quand même. Le fils des ages farouches pas rancunier pour un sou lui pardonne toutefois illico son acte après avoir été mit au courant de la libération de Marha, son principal objectif au départ. Et avant de partir pour de nouvelles horizons, il enseigne enfin à cette tribu sa nouvelle technique de pêche.

Cet épisode incorpore délibérément des ptérosaures. Pourtant, ces animaux ont disparu des millions d'années avant l'apparition de l'homme. Mais ici, ils semblent connus des différentes tribus. Ce choix assumé démontre bien que l'on est dans une préhistoire fictive. Le but n'est pas de se montrer réaliste à tout bout de champs mais de divertir le lecteur et de stimuler l'intérêt des enfants pour cette époque.

De même, le choix de domestiquer cet animal interloque. A l'époque de Rahan, les hommes ignorent tout de l'agriculture et de l'élevage. Il paraît donc inconcevable qu'ils puissent rendre docile une créature si grande. Cet épisode s'inspire probablement de la pêche aux cormorans pratiquée aujourd'hui encore au Japon. Et elle confirme un vieil adage : « Si tu croises un homme qui a faim, ne lui donne pas à manger mais apprend lui à pêcher ».

Note : 7,5/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article