Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Divci Valka Tome 4

Divci Valka Tome 4

Tout Prague est aux mains des hussites à l'exception du château de Vysehrad. C'est dans cette forteresse que se sont réfugiés les derniers catholiques commandés par le capitaine Jan Vsembera. Les déloger ne s'annonce pas facile devant de telles défenses. Mais on le sait, Zizka n'est pas homme à reculer devant l'adversité.

Pour l'aider dans sa tâche, un nouveau personnage fait son apparition. Il s'agit d'une jeune femme nommée Liselotte. D'un tempérament farfelu et amoureuse de lui, c'est une sorte d'ingénieur qui ne cesse d'inventer de nouvelles armes pour son armée. On croirait voir un Léonard de Vinci au féminin version gaffeur.

En effet, si les inventions de Liselotte paraissent séduisantes sur le papier, elles sont rapidement déjouées par l'ennemi, tout comme sa tentative de creuser un tunnel. Si sa galerie se retrouve inondée, cela lui donne toutefois une idée. Traverser l'eau en utilisant des équipements de plongée. Oui, vous avez bien lu. Cela paraît incroyable dès le début du 15eme siècle de voir des scaphandres et chaussures de plomb.

Etant donné que la voie inondée est trop étroite, seuls les enfants peuvent passer. Bien qu'elle déteste la violence, Sarka se porte volontaire en compagnie de quatre jeunes de son age. Commence alors le début d'une incroyable aventure.

Les enfants parviennent à entrer dans le château incognito et tendent des cordes du haut des remparts pour faire passer leurs alliés à travers les latrines. Malheureusement, ils sont vite repérés et seuls quelques adultes ont le temps d'escalader la muraille, dont l'assassin Jiskra désormais du côté hussite.

Trop inférieure en nombre pour lutter, la bande à Sarka réussit cependant à conquérir une tour et à la baricader avec Johann Hunyadi pour prisonnier. On assiste alors à une situation inédite que même Zizka n'a jamais connu, un siège dans un autre siège.

Les mois passent et aucun camp ne veut céder ou engager des négociations. Mais la famine se fait de plus en plus sentir dans le château, tant pour les catholiques que pour les hussites. L'auteur insiste beaucoup sur ce point en montrant l'état squelettique des enfants et leurs souffrances devant une telle pénurie de nourriture. Ils finiront même par devenir...cannibales.

Mais ce n'est pas tout. On apprend soudain qu'une armée catholique est en marche pour reconquérir Prague et prêter main forte aux assiégés du château. Face à ce renfort inattendu, Zizka décide de diviser ses troupes en deux et se retrouve en infériorité numérique. Une fois de plus, il va devoir sortir un nouvel exploit de sa poche. Seul problème, il commence à devenir aveugle.

Et oui, le terrible coup de Jiskra au tome précédent lui a laissé d'horribles séquelles. A première vue, on se demande vraiment ce que peut faire un guerrier sans son sens le plus précieux. Mais à la surprise générale, Zizka maintient son rang. Demandant à la petite Sara d'être ses yeux et de lui décrire ce qui passe en temps réel, il continue de diriger ses troupes et obtient une victoire probante au pied du château de Vysehrad. Affamés et démoralisés, les assiégés abdiquent peu après.

Arrêtons nous un instant pour parler de Zizka. Divci Valka fait de cet homme méconnu sauf en République Tchèque l'un des plus grands chefs de guerre de l'histoire. Ses performances sont si énormes dans ce manga qu'on croirait voir Jules César ou Napoléon. Génie militaire et grand innovateur, ce personnage sait aussi parfaitement manipuler ses ennemis. A présent, on l'imagine mal perdre un jour un conflit et on se dit que tant qu'elle sera à ses côtés, Sarka sera en sécurité.

Les attaques de château sont un grand classique du Moyen Age, et celle ci est d'autant plus réussie que la forteresse Vysehrad semble vraiment imprenable. Une fois de plus, Sarka perd plusieurs de ses amis de son age morts au combat. Pourtant, elle n'éprouve jamais de haine envers personne. Son seul souhait est de vivre dans un monde en paix. D'ailleurs, elle ne parle presque jamais de religion en elle même.

Au niveau politique, Zizka veut affranchir la Bohême du Saint Empire Romain Germanique et y faire monter sur son trône Cenek de Wartenberg. Mais cet aristocrate ne veut pas tellement devenir roi. Il envisage plutôt de faire de la Bohême une république, suivant le principe hussite qui dit que tous les hommes sont égaux devant Dieu.

Enfin, il convient de parler de Johann Hunyadi. Contrairement aux autres enfants, il n'est pas hussite mais catholique. Fils de noble, page de Sigismond et foncièrement bon, il correspond un peu à l'alter égo de Sarka dans l'autre camp. D'ailleurs, les deux personnages se connaissent et s'apprécient beaucoup. Peut être formeront ils un couple à la fin du manga si la guerre les épargne ?

Note : 7/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article