Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Captain Swing Tome 4 : Le grand cacique

Captain Swing Tome 4 : Le grand cacique

Un nouveau gouverneur vient d'être promut par la couronne anglaise. Surnommé « Moustaches de Tigre », cet homme s'appelle en réalité Roderick. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il compte mater la révolte en instaurant un régime de terreur sur la population.

Ayant apprit cela, le captain Swing décide de se rendre à New Barrow, village qui sert de bastion aux anglais. Dans une taverne, il fait la connaissance de deux personnages. Le premier est le sergent Wolf. Bras droit de Moustaches de Tigre, cet homme se vante d'avoir « les plus beaux muscles de l'armée britannique ». Mais bien évidemment, il n'est pas à la hauteur de notre chef des loups de l'Ontario.

Pourtant, ce n'est pas lui qui s'occupe de son cas mais un curieux protagoniste baptisé El Guincho. Tout droit sortit des mers des Caraïbes, cet individu n'est autre qu'un authentique pirate. Il possède même un crochet en guise de main droite. Mais que fait-il ici si loin de l'océan ?

La réponse ne tarde pas à venir. Doté d'une force colossale, El Guincho connaît bien le sergent Wolf ainsi que Roderick. Il entend bien se venger d'eux et leur reprendre un mystérieux grand cacique qu'ils lui ont volé il y a longtemps.

Bien entendu, qui est un ennemi des habits rouges ne peut qu'être un ami du captain Swing. Rapidement, ces deux hommes que tout semble pourtant opposer au départ deviennent complices. Après avoir flanqués une raclée à une patrouille anglaise, ils décident de s'allier pour régler son compte au gouverneur. A cette occasion, ils le menacent en public de venir tantôt lui couper ses moustaches. Quelle audace !

Le captain Swing se dote ainsi d'une recrue de tout premier choix. Peu de temps après, on découvre à notre grande surprise qu'El Guincho connaît bien Mister Bluff. Décidémment, notre barbu chauve possède un passé bien curieux dont il ne veut jamais parler. Aurait-il été un corsaire dans sa jeunesse ?

Le captain Swing, Mister Bluff, Hibou Lugubre et El Guincho mettent au point un plan pour attaquer le fort de Roderick dès la nuit suivante. Cela paraît insensé mais à eux quatres, ils parviennent à déjouer toute une garde. Le captain Swing tient sa promesse et coupe les précieux favoris de Moustaches de Tigre. En revanche, El Guincho ne parvient pas à récupérer son fameux dû également bien étrange.

Heureusement, ce n'est que partie remise. Grace à une ruse un peu grossière d'Hibou Lugubre déguisé en chaman pour l'occasion, le gouverneur décide quelques jours plus tard de transférer le grand cacique ailleurs. Le captain Swing et ses compagnons n'ont alors plus qu'à le récupérer à l'aide d'une embuscade dans les bois. Ils constatent alors que ce n'est pas un homme prisonnier mais un coffre remplit d'or et de bijoux. Voilà qui fera beaucoup de bien pour payer armes et munitions aux guerriers rebelles.

De plus en plus ridiculisé, Moustaches de Tigre décide alors de jouer sa dernière carte et convoque tous ses soldats sans exception pour attaquer le fort Ontario. La bataille ne s'annonce pas facile à première vue tant l'artillerie anglaise paraît redoutable. Mais El Guincho la détruit presque instantanément depuis un bateau sur le lac. Prit à revers, les habits rouges n'offrent finalement guère de résistance. Quand au pirate, il ne lui reste plus qu'à se venger du gouverneur en duel singulier pour clore comme il se doit ce chapitre.

Cet épisode a le mérite de faire apparaître un sacré personnage. Malgré ses airs bourrus, El Guincho cache un grand cœur. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, il n'intègre pas notre trio de guerriers rebelles au quotidien. Mais un meilleur sort l'attend puisqu'il devient l'amiral de la marine américaine. Voilà qui est parfaitement logique. Quoi de mieux qu'un corsaire pour couler les navires anglais sur le lac Ontario ?

Note : 8/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article