Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Vasco Tome 4 : Les sentinelles de la nuit

Vasco Tome 4 : Les sentinelles de la nuit

Promise au sultan Orkhan, Sophie Cantacuzène doit traverser le désert de Cappadoce pour se rendre chez son futur époux. Mais l'endroit est dangereux. Outre son climat capricieux, c'est une zone de conflit entre les Turcs et les Mongols. Heureusement, la princesse est accompagnée de Vasco et Lorenzo pour l'épauler durant ce périple.

Le voyage tourne court. Après avoir vu sa caravane dévastée par une tempête, Sophie est ensuite capturée par l’émir mongol Eretna qui règne actuellement sur la ville de Kayseri. A ses yeux, la jeune fille est un otage de premier choix car elle permet de tenir en respect le sultan Orkhan qui convoite également la région.

Mais Eretna n'a pas que ça en tête. Il veut également percer le secret de Korama, un site remplit de troglodytes (habitats creusés dans la roche) abandonné dans le désert et sur lequel plane une malédiction. Pour cela, il ne cesse de torturer un dénommé Geoffroy, nouveau compagnon de Vasco, qui a été vu dans les environs peu avant son arrestation.

Finalement, Vasco, Lorenzo et Sophie réussissent à s'évader de leur prison et décident de faire confiance à Geoffroy qui les emmène à Korama. La réalité se révèle stupéfiante. Au lieu de trouver là bas des démons, les neveux de Tolomeï découvrent un important réseau de galeries souterraines qui conduit à une véritable citée cachée derrière les montagnes.

C'est dans cet endroit que se cache au nez et à la barbe de tous une petite communauté de Francs rescapée de la deuxième croisade à l'époque de Louis VII. Depuis 200 ans, ces chrétiens sont pour ainsi dire bloqués dans le désert de Cappadoce. Ils survivent seulement grâce au pillage des caravanes qui passent à proximité mais ne se risquent jamais à sortir loin de leur repaire de peur de voir une armée musulmane leur tomber dessus.

Vasco tombe des nues et il y a de quoi. Franchement, cette histoire n'est pas très crédible. On doute fort qu'une tribu de ce genre ait pu vivre en autarcie pendant si longtemps sans jamais être découverte. Voilà donc l'explication de la malédiction de Korama. Chaque voyageur qui prend le risque d'y faire une halte est aussitôt tué et dépossédé de ses biens. C'est très moyen, on a vu meilleur scénario.

Le chef de ces Francs restés à la mode du XIIeme siècle, un certain Beaumont, fait prisonnier Vasco et ses compagnons qui sont de toute évidence tombés dans un piège. En effet, aucun étranger ne peut quitter Korama vivant. De plus, la capture de la princesse est une prise de choix. Grâce à elle, Beaumont espère réclamer une rançon au sultan Orkhan et pouvoir enfin quitter ces montagnes où il est né et a passé sa vie tout comme tous les habitants de son peuple au fil des générations pour rentrer enfin en France.

Et au milieu de tout ça, que fait Vasco ? Pas grand-chose en réalité. Le jeune banquier sert essentiellement de protecteur et de soutient moral à Sophie qui devient donc une monnaie d'échange pour tout le monde peu importe l'identité de ses geôliers.

Pour tromper le temps, une liaison se tisse entre elle et Vasco. Mais elle est aussi inutile qu'éphémère. Même si la princesse a déjà été découverte nue au tome précédent, Gilles Chaillet ne dessine pas aussi bien les corps féminins que les paysages et châteaux. De plus, il ne s'épanche pas sur des scènes sexuelles, ce n'est pas le ton de la série. Et puis enfin, on sait tous d'avance que cette relation n'ira pas très loin à cause des rangs différents de chacun.

La vie suit son court à Korama. Vasco et ses amis ne se plaisent pas beaucoup chez ces Francs mollassons et couards. Mais un beau jour, leur forteresse est découverte et attaquée par les Mongols. En dépit d'une belle résistance, la ville est sur le point de tomber sous les coups de canon de l'ennemi.

C'est alors qu'un miracle se produit. Envoyé un peu plus tôt chercher les Turcs à la rescousse, Geoffroy revient pile au bon moment avec les renforts tant espéré. Le sultan Orkhan chasse l'emir Eretna de Korama. Il peut enfin embarquer avec lui Sophie Cantacuzène afin de l'épouser pour le plus grand désarroi de Vasco.

Vous l'avez sans doute remarqué, ce tome contient un scénario un peu léger. Ce n'est pas le meilleur de la série. En revanche, il reste intéressant en montrant par exemple les rivalités entre Mongols et Turcs qui sont pourtant tous musulmans. On sent que l'auteur s'est comme d'habitude beaucoup documenté sur la période. Et puis, ses dessins demeurent solides même si ils restent dans le politiquement correct (la torture des prisonniers d'Eretna est suggérée mais en aucun cas montrée). C'est pour ces raisons que je lui attribue une note presque identique au précédent numéro. On espère cependant que le niveau du prochain album sera un peu rehaussé.

Note : 6,5/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article