Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Black Sails Saison 1

Black Sails Saison 1

Les séries historiques remplies de sexe et de sang ont la côte en ce moment. Après Spartacus et Vikings, voilà que nous embarquons dans l'univers des pirates avec Black Sails. L'histoire se passe en 1715 en plein age d'or de la piraterie. Sans foi ni loi, des pirates écument les mers du sud, pillent tout navire qui passe sur leur chemin et transfèrent leurs cargaisons à New Providence, une ile qui leur appartient, pour être revendues au plus offrant.

Ce commerce juteux est mené d'une main de fer dans un gant de velours par Eleanor Guthrie (Hannah New). Et oui, aussi surprenant que cela paraisse, cette jolie jeune femme d'origine aristocrate parvient à tenir en respect tous ces criminels excités et à gérer leurs activités de contrebande de A à Z. Aidée de son conseiller Mr Scott (Hakeem Kae Kazim), elle entend bien faire prospérer cet endroit peu importe les moyens.

Le capitaine James Flint (Toby Stephens) est l'un de ses meilleurs pourvoyeurs. Mais depuis quelque temps, ce dernier a entendu parler d'un galion espagnol appelé l'Urca de Lima qui transporterait un trésor valant 5 millions de dollars. De quoi arrêter la piraterie, changer de vie et pourquoi pas faire de Nassau une vraie cité indépendante qui n'aurait plus rien à craindre des Anglais et des Espagnols.

Mais on ne part pas aussi facilement à une chasse au trésor. Il faut tout d'abord veiller à ce que l'équipage soit bien fidèle à son capitaine et trouver des financements pour un tel voyage. Et surtout s'assurer que la carte est bien en sa possession. Malheureusement, un jeune homme nommé John Silver (Luke Arnold) l'a dérobé en espérant la revendre pour son propre compte avec l'aide d'une prostituée appelée Max (Jessica Parker Kennedy). Capturé, il a brûlé la page manquante tout en la gardant en mémoire de sorte que Flint est maintenant obligé de le prendre dans son équipage sous peine de laisser passer le plus gros magot de sa carrière.

Entre temps, toute cette agitation a attiré l'attention de l'impitoyable Charles Vane (Zach McGowan). Ancien amant d'Eleanor et rival de Flint, cet homme inspire un sentiment de terreur partout où il passe et rares sont ceux qui osent le regarder dans les yeux. A première vue, c'est le méchant de la série. Mais il se pourrait bien que les choses soient plus compliquées que ça.

En effet ici, les personnages sont tout sauf manichéens. Chacun possède sa part d'ombre et ses mystères. Par exemple Flint doit faire face constamment a des soucis d'impopularités et des soupçons auprès de son équipage car il se comporte un peu comme un roi alors que les pirates partagent plutôt des valeurs démocratiques. Silver est un voleur et un menteur. Mais le caractère le plus trempé de tous est celui d'Eleanor. Notre jeune fille ne recule devant rien pour parvenir à ses fins et rester la maîtresse de l’île. Elle a tant d'audace et de pouvoir qu'elle peut mettre sur la paille le capitaine d'un navire et lui confisquer tous ses biens en quelques paroles. Mieux vaut ne pas entrer en conflit avec elle.

Heureusement, les personnages secondaires sont plus sympathiques et on en compte beaucoup. Max est une fille de joie intègre, ce qui est rare dans la profession. En dépit de ses nombreux rapports sexuels avec les hommes, c'est en réalité une lesbienne qui est très amoureuse d'Eleanor.

Gates (Mark Ryan) est le quartier maître de Flint. Fidèle à son capitaine depuis des années, ce n'est pas un homme dupe pour autant. De son côté, Charles Vane peut compter sur la ruse de son second Jack Rackham (Toby Schmitz) en couple avec Anne Bonny (Clara Paget), la seule femme pirate à bord de son navire.

La vie est tout sauf paisible à Nassau. Quand les hommes ne se battent pas en mer ou sur terre, ils passent leur temps au bordel ou à comploter des intrigues. Les revers de fortune sont fréquents. Par exemple, Charles Vane se retrouve ruiné et en pleine dépression pendant plusieurs épisodes avant de se ressaisir et de se constituer un nouvel équipage avec courage.

Les personnages sont charismatiques à souhait et très bien interprétés. John Silver apporte de l'humour au récit mais il n'est pas particulièrement mit en avant plus que les autres alors que pourtant, cette série est sensée raconter sa jeunesse vingt ans avant le célèbre roman L'ile aux trésors.

Si on a aimé Spartacus, on ne peut que conseiller Black Sails. La recette est la même : beaucoup de violence et pas mal de sexe par ci par là. Les combats sont jolis, y compris les batailles navales. Les scènes érotiques sont bien distillées sans en faire trop mais elles ne comportent en général pas de musique, ce qui est étrange.

On note cependant plusieurs longueurs dans cette saison 1. L'intrigue met du temps à se mettre en place, les personnages négocient beaucoup trop pour des pirates et ce n'est qu'au 8eme et dernier épisode que Flint part à la traque de l'Urca de Lima. D'ailleurs, la fin de cette première saison se termine en queue de poisson pour lui. Mais ça, c'est à découvrir. Sans être parfait non plus, Black Sails vaut le coup d’œil et possède un potentiel badass très intéressant. On a hâte de voir jusqu'où les vagues de la saison 2 vont nous amener.

Note : 7,5/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article