Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Jagaaan Tome 2

Jagaaan Tome 2

Ses victoires récentes ont rendu Jagasaki très fier de lui. Pour la première fois depuis longtemps, il se sent heureux et épanouit. A l'image des super héros, il débarrasse la Terre des monstres et protège les humains. Une idée lui vient d'ailleurs à l'esprit. Est-il devenu l'homme le plus puissant du monde ?

Son état de grâce ne va cependant pas durer longtemps. Un soir, Jagaaan se fait attaquer par un détraqué un peu spécial. Tout comme lui, cet être baptisé Chiharu alias Arbragauche maîtrise le crapadingue qui est en lui. Il est également accompagné d'un rapace parlant, le faucon Naraku. Quand à son pouvoir, il consiste à créer et contrôler des plantes.

A première vue, Jagasaki et Chiharu se ressemblent beaucoup. On serait même tentés de dire qu'ils constituent les deux faces d'une même pièce puisque l'un tire son pouvoir du bras droit et l'autre du bras gauche. De plus, ils chassent tous les deux les mauvais détraqués. Néanmoins, les points communs s'arrêtent là. Car Chiharu pourrait bien représenter une menace pour Jagasaki qu'il surpasse pour l'instant sur le plan de la puissance.

Notre jeune flic réchappe de justesse à la mort et essuie une vraie claque. En plus dans la foulée, Doku lui apprend q'une fois qu'il aura exterminé tous les détraqués, il devra se suicider pour éradiquer toute menace à jamais. En revanche, son sacrifice devrait permettre de ressuciter une vie, celle de sa défunte petite amie Yuriko.

Partagé entre différents sentiments comme l'euphorie et l'inquiétude, Jagasaki découvre que sa collègue de travail Belle l'aime en secret. Mais évidemment, ce n'est pas le moment pour lui d'entamer une nouvelle relation, surtout que personne n'est encore au courant de la mort de son ex copine.

Parallèlement à Jagasaki, nous suivons également l'histoire de Robahata. Apparu au tome précédent, cet ancien compagnon de classe de Jagaaan vivote de petits boulots en petits boulots. Dépressif, il est toujours puceau à l'age de 27 ans. Pour combler son manque affectif, il a mit au point un ingénieux stratagème pour cacher des caméras dans l'appartement de jeunes filles et les espionner incognito pendant leurs ébats.

Sauf qu'aujourd'hui, Robahata décide d'aller plus loin avec une de ses victimes nommée Karen. Prenant son courage à deux mains, il l'aborde, la drague et à sa grande surprise, ça marche. Les rencards s'enchaînent et il tombe vite amoureux. Sauf que le cœur de cette jeune fille bat en réalité pour un autre, un musicien appelé Naoto.

Le choc est rude pour Robahata, surtout qu'il l'apprend de la pire des manières possibles. La frontière entre l'amitié et l'amour est parfois très mince et lorsque les choses ne sont pas mises au clair dès le début, cela peut engendrer de terribles souffrances. Rendu fou de douleur, le jeune homme va révéler le détraqué qui est en lui à son tour. Et celui ci semble posséder un pouvoir plus spécial.

Beaucoup de choses se produisent dans ce tome dont nous n'avons pas encore terminé de faire le tour. C'est bien connu, aujourd'hui ce sont souvent les parents qui font la loi à l'école. Certains n'hésitent pas à s'en prendre ouvertement aux professeurs. C'est le cas ici. Violemment engueulé par une mère de famille sans que son directeur principal ne tente quoi que ce soit pour le défendre, un enseignant va péter un cable et se transformer en gigantesque crocodile des plus voraces.

Vous le constatez, les auteurs n'hésitent pas à aborder différents sujets de la société qui leur tiennent à cœur, et ce dans un rythme très rapide. C'est pour l'instant très intéressant. Même si cela n'excuse en rien ses délits sexuels, Robahata attire plus la pitié que le dégout. Même chose pour le professeur. Les détraqués ont beau être très dangereux, ils sont avant tout des victimes des crapadingues et ne se rendent souvent pas compte de leurs mauvaises actions, comme si la transformation leur faisait perdre leur conscience.

Du côté de la mise en scène, c'est souvent très efficace. Les révélations en tournant la page sonnent comme des coups de poignards. De plus, le prof crocodile demeure effrayant, surtout qu'il est représenté de très près en gros plans. Jagasaki rencontre des adversaires plus coriaces. De leur côté, les médias et réseaux sociaux commencent à capturer l'image de monstres, même si officiellement les autorités parlent d'attaques terroristes. Cela promet pour la suite.

Note : 7,5/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article