Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Supergirl Saison 1

Supergirl Saison 1

Tout le monde connaît Superman. L'homme d'acier est un symbole de l'Amérique au même titre que Mickey. Mais connaissez vous sa cousine Supergirl ? Ce n'est pas certain. Bien qu'elle soit née en 1959, cette Kryptonienne est restée pendant longtemps très discrète auprès du grand public. Mais en 2015, Allison Beth Adler a tenu a ce que cela change en réalisant une série qui lui est entièrement consacrée, Supergirl.

C'est ainsi que nous faisons la connaissance de Kara Danvers alias Kara Zor-El (Melissa Benoist). Cette jeune fille a été envoyé sur Terre à l'age de 13 ans afin de protéger Kal-El qui n'était alors qu'un bébé. Mais par malchance, son vaisseau s'est perdu dans la zone fantôme, une dimension dans laquelle le temps ne s'écoule pas, et ce n'est donc qu'au bout de 24 ans qu'elle a atteint sa destination. Entre temps, son cousin était déjà adulte et Superman.

Contrairement à lui, Kara ne cherche pas à devenir une superhéroïne au début mais après avoir évité le crash d'un avion, elle décide finalement de revêtir une cape à son tour. Mais malgré ses énormes pouvoirs, elle va vite s'apercevoir que ce n'est pas toujours une chose facile. Heureusement, elle compte de nombreux alliés dont on va parler tout de suite.

Commençons par ses collègues de bureau. Il y a son meilleur ami Winn Schott (Jeremy Jordan), un jeune informaticien sympa et un peu geek. On compte aussi Jimmy Olsen (Mehcad Brooks), brillant photographe et ami intime de Superman. Tous les deux travaillent avec elle pour Cat Grant (Calista Flockhart) dont Kara est l'assistante.

Ce personnage mérite bien un paragraphe à lui tout seul. Géniale femme d'affaires fondatrice de CatCow, une grande entreprise de médias, Cat est la personne la plus influente de National City, la ville où se situe l'histoire. Bien que froide, perpétuellement cynique et dure avec ses employés, elle cache néanmoins un grand cœur. Reconnaissable entre tous par sa démarche comique et ses manies, elle va beaucoup marquer Kara et lui prodiguer de nombreux conseils à chaque épisode, parfois sans le vouloir.

Kara est très attachée à son travail. Mais elle l'est encore plus envers sa sœur adoptive Alex Danvers (Chyler Leigh). Or cette dernière œuvre pour le DEO. Dirigée par Hank Henshaw (David Harewood), il s'agit d'une agence gouvernementale secrète qui a pour but de traquer les extraterrestres. Car on va vite s'apercevoir que Superman et Supergirl sont loin d'être les seuls visiteurs de l'espace à avoir atterris sur Terre.

En effet, la zone fantôme où Kara était perdue contenait une grande prison galactique baptisée Fort Rose. Celle ci a suivit la Kryptonienne jusque ici et ses prisonniers en ont profité pour s'échapper et se cacher dans notre monde. C'est ainsi que l'on croise différents alliens comme un martien blanc, un brainiac et un homme insecte.

Mais ce sont surtout les Kryptoniens qui posent des problèmes. A la surprise générale, quelques uns ont survécu à la destruction de leur planète. Ils sont commandés par Astra (Laura Bernanti), la tante de Kara. Enfermée avec son mari Non (Chris Vance) pour avoir été une sorte de terroriste écologique afin de tenter de sauver son monde, elle tente de reproduire la même chose sur Terre. Evidemment, cela ne plait pas à tous.

Cette histoire est très intéressante mais aussi très actuelle. Kara appréciait beaucoup Astra lorsqu'elle était petite et a du mal à la considérer comme une vraie ennemie. Astra n'est pas méchante et pense sincèrement agir pour le bien de l'humanité, avec notamment un projet baptisé Myriad sensé contrôler l'esprit de tous les humains. Une guerre menace d'éclater entre les deux camps.

Mais ce n'est pas tout. Il convient également de parler de Maxwell Lord (Peter Facinelli). Volontiers charmeur et imbu de sa personne, ce milliardaire n'en est pas moins un scientifique de génie. Malheureusement, il concentre toute ses compétences afin de construire des armes pour défendre l'humanité des extraterrestres sans faire de distinctions entre eux. Cela le conduit ainsi souvent à s'opposer à Supergirl.

Cet homme doit vous rappeler Lex Luthor sans doute. Et il n'est pas le seul ici. Beaucoup de personnages de cette série sont des adaptations d'autres appartenant aux comics de Superman. Ainsi, Maxwell a crée son propre clone de Supergirl appelé Bizarro, ce que Luthor a fait à l'homme d'acier pour le coontrer dans les bandes dessinées.

Précisons tout de même que même si Supergirl s'inspire des comics, elle sait aussi s'en différencier. Cat n'est pas tout à fait la même que son alter égo sur papier. Jimmy Olsen est un homme de couleur noire et non un jeune rouquin blanc. D'ailleurs, Kara en est amoureuse tout comme Lucy Lane (Jenna Dewan), la petite sœur de la fameuse Loïs Lane. Enfin, des méchants sont également repris comme Silver Banshee (Italia Ricci) et Livewire (Britt Morgan).

En revanche, si un personnage bien connu ne change pas, c'est bien J'onn J'onzz. Invisible au départ car caché sous une identité que je ne révèlerais pas maintenant, ce Martien mériterait probablement une série à part entière. A défaut, sa présence ici figure comme une très bonne surprise.

A l'instar d'autres séries de comics, Supergirl appartient à l'Arrowerse. On croise d'ailleurs Flash (Grant Gustin) lors d'un épisode. Cette première saison en contient 20, ce qui est très appréciable. Et franchement, tous sont aussi bons les uns que les autres. La mise en scène est spectaculaire sans en faire trop, les personnages sont attachants et bien écrits, les acteurs très convainquants... Supergirl ne souffre pour l'instant d'aucun point faible et s'impose comme une excellente série. C'est ça être une fille d'acier !

Note : 8/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article