Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Cage of Eden Tome 4

Cage of Eden Tome 4

Séparés de leurs amis et capturés par un groupe d'adultes, Akira et Mlle Omori mènent l'enquête sur la disparition d'une hôtesse de l'air. Pendant cette aventure, Sengoku se transforme en parfait détective et trouve grâce à l'aide d'une carte le corps sans vie de la malheureuse. Le problème, c'est qu'il est suivit par un homme du nom de Shinzo Karino. Si cet ancien policier apparaît sympa aux premier abord, il se révèle en réalité un cruel ennemi. Jugez plutôt.

Quelques jours auparavant, les hommes du clan ont cédé à leurs pulsions sexuelles et se sont jetés sur la seule femme qui les accompagnait, Sempaï Towa. L’hôtesse de l'air n'a pas survécu à leurs assauts et ils ont décidé de cacher son corps dans une grotte. En le trouvant, Sengoku s'est attiré la colère de tous les adultes bien déterminés à le tuer lui aussi afin de préserver leur secret.

Après une partie de cache cache dans la forêt, Akira et ses amis profitent de l'intervention de puissants prédateurs nommés hyaenodons pour s'échapper. Ils sont rejoints par Mina. Cette dernière n'est pas celle qu'elle prétend être. Il s'agit en réalité d'un petit garçon comédien qui s'est fait passer pour une riche héritière afin d'assurer sa survie face à ce groupe d'adultes. Très futé, c'est lui qui a laissé des indices à Sengoku pour trouver l'amie de Mlle Omori et montrer ces hommes sous leur vrai visage.

Ainsi s'achève cette première partie du tome qui se révèle très moyenne et surtout peu crédible. De bons pères de famille qui perdent leur tête après seulement 10 jours de survie sur cette ile, c'est quand même un peu exagéré. Les personnages sont lisses et caricaturés. De plus, l'irruption inopinée des animaux est on ne peut plus opportuniste et facile scénaristiquement parlant même si elle s'explique par le sang versé lors de l'affrontement.

En revanche, l'arrivée de Mina dans le groupe peut s'avérer intéressante. Ce garçon de 10 ans refuse de révéler son véritable nom et est donc encore à moitié considéré comme une fille. Il cache sûrement plus d'un tour dans son sac. Sa malice et son côté taquin apportent également de l'humour dans ce climat si tendu.

Peu de temps après, la bande rencontre Yuki Sakuma. Cette jeune fille appartient au groupe de Kohei Arita qu'elle a fuit à cause d'un mystérieux serial killer. Suite à sa demande, Sengoku accepte de la suivre afin de venir en aide à son meilleur ami. Le problème, c'est que c'est justement lui le tueur en question. Et il n'est plus tout seul. Appliquant une sorte de sélection naturelle, il convertit les siens à l'assassinat en leur forçant à faire un cruel choix, tuer ou être tué. C'est ainsi qu'il ne reste plus grand monde de son groupe de départ.

L'action se déroule dans des grottes à stalactites qui s'apparentent à un immense labyrinthe. On commence à se demander si cette ile étrange ne serait pas en réalité artificielle tant elle est bizarre à l'image d'un immense rocher en forme de tête humaine. Le mystère demeure donc entier et après deux semaines d'aventures, il est maintenant clair qu'aucun secours ne viendra ici.

Vous l'avez compris, les dangers dans ce tome ne sont pas la faune et la flore mais les humains qui les peuplent. Et c'est peut-être encore plus dangereux. Les amateurs de bestiaire seront déçus. On continue certes de rencontrer de nouvelles espèces mais peu jouent un rôle important au cours de ce récit.

Ce quatrième tome est clairement moins réussit que les autres même si il n'est pas dénué d'intérêt. On attend beaucoup de la rencontre au sommet entre Arita et Sengoku lors du prochain numéro. Qu'adviendra t-il de leur amitié fraternelle ? Nous aurons la réponse bientôt.

Note : 5/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article