Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

The Walking Dead Saison 3

The Walking Dead Saison 3

Un an s'est écoulé depuis le début de l'épidémie. Les humains ayant survécu se font de plus en plus rares et les zombies de plus en plus nombreux. Lori est maintenant sur le point d'accoucher et il lui faut d'urgence un abri. Rick décide alors d'élire domicile dans un pénitencier. Mais pour cela, il faut d'abord « nettoyer » la zone de tous ses détenus et gardiens devenus des rodeurs.

L'idée n'est pas bête du tout. Le groupe hérite rapidement d'une véritable forteresse avec de vrais lits mais aussi des vivres en abondance. Après avoir vécu tant de temps dehors, cette prison est pour eux un hôtel cinq étoiles. Malheureusement, la mort de Lori peu après lors de l'accouchement par césarienne empêche toute explosion de choix.

Parallèlement, nous suivons les aventures d'Andrea Harrison (Laurie Holden). Séparée du reste de la bande à la fin de la saison 2, elle est parvenue à survivre jusque ici grâce à une certaine Michonne (Danai Gurira). Cette dernière n'est pas une jeune femme comme les autres. Solitaire, elle se balade en permanence avec deux zombies qu'elle tient sagement en laisse après leur avoir coupé les bras. Et surtout, elle ne se bat pas avec un revolver mais avec une épée. Mis à part la couleur de peau, on croirait voir un vrai samouraï.

Devenues très proches après avoir passé tout l'hiver ensemble, les deux femmes découvrent une étrange ville baptisée Woodbury. En réalité, ce n'est qu'un petit quartier qui a été barricadé mais il contient pas moins de 70 âmes, ce qui est énorme à l'échelle actuelle des tribus humaines. Mais ce n'est pas tout. Ici, les gens se sentent à l'abri derrière les remparts et ont une vie presque normale sous la surveillance du gouverneur Philip Blake (David Morissey)

Bien plus que les morts vivants en eux mêmes, le gouverneur est l'antagoniste principal de cette saison 3. Très apprécié de la population de Woodbury, il détient les pleins pouvoirs et accueille tout le monde à condition d'obéir à ses ordres. Car derrière ses apparences de bienfaiteur se cache un véritable dictateur.

Andrea est séduite par le charme de cet individu qui lui offre confort et sécurité. En revanche, Michonne se méfie et à juste titre. Flairant un sale coup, elle tente de s'en aller. C'est alors qu'elle est prise en chasse par la milice du gouverneur dirigée par Merle.

Et oui, cet homme a mystérieusement survécu aux zombies qui le poursuivaient à Atlanta. Recueillit par Philip Blake dont il est devenu le principal sbire, il ne possède plus qu'une main, son autre étant remplacée par une lame. De brute épaisse, c'est devenu un tueur. Néanmoins, il reste très attaché à son frère Daryl et va tout faire pour le retrouver.

C'est ainsi que Rick et le gouverneur vont se rencontrer, et très vite se détester. La saison 3 est marquée par la guerre entre ces deux hommes. En apparence, le groupe de Rick ne pèse pas lourd face à celui de Woodbury. Mais il est aujourd'hui très soudé et chacun de ses membres apporte un vrai plus, y compris Carl. Malgré son jeune age, ce garçon n'a déjà plus rien d'un enfant et participe autant que les autres aux batailles. Notons que Glenn prend du gallon. Quand à Hershell, il remplace (mais de manière moins efficace) Dale dans le rôle de patriarche du groupe.

Faisons un point sur Rick. Autrefois personnage lisse et sans défaut toujours prêt à aider les autres, c'est devenu un être dur. Il n'accepte quasiment jamais qu'un inconnu rejoigne son groupe et ne vient plus au secours de ceux qui en ont besoin, laissant par exemple un vagabond seul sur la route au lieu de le prendre dans sa voiture.

Ce changement passe très mal. Daryl s'est beaucoup attendrit depuis sa première apparition et même Merle n'est peut-être pas aussi salaud qu'on le croit. En revanche, Rick a fait le chemin inverse et est maintenant pire que Shane. Certes, il a traversé de nombreuses épreuves et de lourdes responsabilités pèsent sur ses épaules mais c'est malgré tout dommage de la part du héros. Heureusement, il semble se ressaisir à la fin.

Cette saison 3 est encore plus longue que les précédentes puisqu'elle est composée de 16 épisodes. Cela n'est peut-être qu'un détail mais c'est perturbant de changer de format à chaque fois, comme si la série se cherchait encore. Le scénario est pas mal mais pas si original que ça. Certains événements sont très mal amenés, notamment la mort de Lori qui préfère se sacrifier pour que son bébé puisse venir au monde. Cela est complètement idiot de sa part car elle a encore Carl à élever. En revanche, le baroud d'honneur de Merle est bien pensé.

The Walking dead est une série intéressante mais après 3 saisons et 35 épisodes visionnés, elle ne parvient toujours pas à franchir le cap pour devenir une grande œuvre. Elle n'est pas à la hauteur de sa grosse réputation. A voir certes mais pas (encore) à considérer comme un classique.

Note : 7/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article