Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Vuk le petit renard

Vuk le petit renard

Les goupils sont les héros de nombreuses histoires pour les enfants. Du roman de Renard à Rox et Rouky en passant par Les animaux du bois de quat'sous, cet animal réputé pour sa ruse est souvent mis en valeur. C'est également le cas dans Vuk le petit renard, dessin animé hongrois sortit en 1981.

Fils de Pop le futé, Vuk est un petit renardeau qui vit heureux dans la forêt. Mais un jour, un chasseur assassine toute sa famille. Unique rescapé de ce carnage, notre jeune orphelin est alors recueillit par son vieil oncle Karak. Celui ci va se charger de lui apprendre tout ce qu'un renard doit savoir.

Grace aux conseils de son aîné, Vuk apprend à chasser la nuit et à voir dans l'obscurité. En grandissant, il devient de plus en plus espiègle et décide de se rendre au territoire interdit, la maison d'un fermier, afin de lui dérober ses poules. Mais on ne nargue pas aussi facilement un homme dont la dangerosité n'est plus à prouver. Courses poursuites et jeux de cache à cache incluant des chiens vont ainsi se succéder pendant quasiment tout le long métrage.

Nous suivons cette histoire uniquement du point de vue des animaux. Ceux ci communiquent entre eux et ont chacun un nom propre. En général, ils ne s'entendent pas très bien. Par exemple, les chiens sont les ennemis héréditaires des renards que les corbeaux s'amusent à narguer. On assiste même à des petits conflits entre membres de la même espèce à l'occasion.

En revanche, les bêtes sont tous soumises aux hommes qu'ils appellent « deux pattes ». Les chasseurs sont représentés de manière très sobre. Ils n'ont ni visage ni prénom personnel et on ne voit la plupart du temps que leurs longues jambes. Tout est fait pour que l'on ait peur d'eux comme si on voulait que les enfants détestent les chasseurs.

Pourtant, n'en déplaise aux écologistes, l'homme n'est pas plus méchant que les autres personnages. Certes, il prend plaisir à chasser les renards mais ceux ci ne cessent de lui voler sa volaille. D'ailleurs, les goupils donnent la mort à leurs victimes sans éprouver le moindre état d'âme. On ne voit en réalité rien d'autre que le déroulement de la chaîne alimentaire.

La mort fait vraiment partie de l'histoire. Et elle n'est pas seulement suggérée mais clairement montrée. Presque tous les personnages du récit trépassent chacun leur tour. Toutefois, on ne voit jamais la moindre trace de blessure ni de sang tacher leur pelage. On est loin de la violence de La folle escapade.

Du côté des personnages, Vuk est certes mit en avant mais on apprécie d'avantage Karak plein de sagesse et de dévouement. Ce vieux renard ira jusqu'à se sacrifier pour sauver la vie de son neveu. Les ragots entre les chiens sur les bêtises des uns et des autres sont aussi plutôt amusantes. Néanmoins, personne n'a véritablement de charisme.

Venons en au dessin. Celui ci n'est pas convaincant. Il manque affreusement de détails. Les décors sont vides, les dents des chiens sont carrées, les design sont moyens... L'animation manque aussi beaucoup de fluidité et de vitesse. On devine très vite les limites du studio.

Le scénario possède lui aussi ses faiblesses. Vuk jure de venger ses parents et pour se faire, il dévalise progressivement tout le poulailler du fermier mais ne lui fait rien d'autre. Comment s'y prend-il pour ouvrir certaines cages ? Pourquoi deux oies apparaissent-elles soudain complètement saouls ? D'où vient la renarde enfermée chez le chasseur ? Cela fait beaucoup d'imprécisions mises bout à bout.

Clairement, Vuk le petit renard convient aux petits enfants pour leur faire découvrir les animaux de la forêt. Mais il a beaucoup vieillit aujourd'hui. Et surtout, il souffre de la concurrence de Rox et Rouky sortit la même année qui le surpasse de très loin dans tous les points. Malheureusement, tout le monde n'a pas le talent et les moyens du groupe Disney.

Note : 4/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article