Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

The heroic legend of Arslan Tome 3

The heroic legend of Arslan Tome 3

Arslan a réussit à s'échapper au piège tendu par Kahllahn. En apprenant la nouvelle, ce dernier décide de partir avec pas moins de 1000 hommes à sa recherche. Il faut faire vite car le prince grace à sa célébrité pourrait vite lever une nouvelle armée et venir délivrer Ecbatana désormais aux mains des Lusitaniens.

Kahllahn n'est d'ailleurs pas le seul à chercher Arslan. C'est également le cas d'une certaine Faranghis. Dotée d'une très grande beauté, cette jeune prétresse a été envoyé par son ordre en cadeau au prince afin de se mettre à son service. On pourrait croire qu'il est dangereux pour elle de voyager seul mais c'est une farouche archère doublée d'un fort caractère comme Ghib va s'en rendre compte très vite.

En effet, après avoir quitté Ecbatana avec un précieux butin, notre Robin des bois fait sa rencontre et tombe immédiatement sur son charme. Dès lors, il décide de l'accompagner afin de tenter de la séduire, ce qui ne semble pas gagné d'avance. C'est ainsi qu'il va se ranger presque sans s'en rendre compte sous la bannière d'Arslan.

Satisfait de ses précieux renforts, le prince décide alors d'arrêter Kahllahn avant que celui ci ne brûle tous les villages des environs dans l'espoir de le retrouver. Grace à une ruse de Narsus, le nouveau général de l'armée lusitanienne s'engouffre dans un étroit défilé en pleine nuit. Dans cet espace qui réduit considérablement la supériorité numérique, Arslan lui tend un piège et parvient à l'isoler de ses troupes.

Le plan est d'une réussite totale, sauf sur un point crucial. Refusant de se rendre, Kahllahn décide de se battre comme un lion contre Daryun. Finalement, il se fait empaler sur sa propre lance et meurt avant d'avoir pu expliquer le pourquoi de sa trahison.

Cette scène envoie un message fort au lecteur. Element crucial du début de l'intrigue, Kahllahn n'a pourtant pas survécu plus de trois tomes. Cela signifie qu'il devrait y avoir beaucoup de morts cette série, y compris chez les personnages principaux. On regrettera cependant Kahllahn, homme plein de noblesse qui semblait habité par de vraies raisons d'agir ainsi.

Des raisons, son supérieur au masque d'argent en a aussi. Cet homme s'appelle en réalité Himles et il n'est autre que le fils d'Osloes, autrement dit le neveu d'Andragoras. On commence à comprendre. Andragoras a hérité du trône de son frère et a peut-être écarté Himles du pouvoir pour s'en emparer. Voilà qui expliquerait pourquoi ce dernier nourrit tant de haine envers le roi de Parse. On apprendra surement des détails au prochain tome.

En attendant à Ecbatana, les choses se gatent. Les esclaves à qui on a promit la liberté commencent à s'impatienter et à se rendre compte qu'ils ont été dupé. Contrairement aux apparences, les Lusitaniens se révèlent encore pires que leurs anciens maîtres. Ils les traitent comme des animaux et brûlent tout ce qui fait la culture de Parse, y compris leurs livres de médecine. Leur évêque Bodin en particulier est un fanatique de tout premier ordre.

Heureusement, certains Lusitaniens sont plus modérés et gentils. C'est le cas du jeune garçon qui avait prit Arslan en otage pour s'enfuir il y a trois ans dans le tout premier chapitre de l'histoire. On découvre enfin son nom. Il s'appelle Etoile. Pétrit de bonnes valeurs, il se soucie beaucoup du sort de ses compagnons mais se montre aussi sympathique à l'égard d'Arslan à qui il va jusqu'à offrir une bible.

Ce troisième tome est très riche en combat. Chaque nouveau personnage qui apparaît excelle à l'épée ou à l'arc et même Arslan doit se résigner à tuer quelques ennemis dans une bataille. Mais le plus fort de tous est probablement Himles. Cet individu parvient à tenir en respect Daryun et Narsus en même temps à deux contre un. Il sera vraiment difficile à battre.

L'histoire est toujours captivante et bien maîtrisée même si le lecteur avertit peut sans doute déjà deviner beaucoup d'éléments qui se passeront par la suite. The héroïc legend of Arslan est une vraie réussite et fait un peu penser à Game of Thrones en version manga shonen. Bravo.

Note : 8/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article