Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Suicide Island Tome 4

Suicide Island Tome 4

« Vous n'êtes pas autorisés à entrer dans la zone maritime située au delà de ce périmètre d'un kilomètre. Franchir cette limite constitue une violation des eaux territoriales et nous ne garantissons pas la survie de ceux qui s'y essaieront. » Le message était pourtant clair. Et pour n'en avoir pas tenu compte, Ryo est rentré la queue entre les jambes. Blessé, son radeau détruit et ses compagnons morts, le jeune homme n'est plus que l'ombre de lui même. Il va donc falloir apprendre à vivre sans lui.

Plus facile à dire qu'à faire. Depuis quelque temps, les relations entre les membres du camp se dégradent. Certains individus revendiquent leur part de nourriture sans rien faire et sont prêts à employer la violence pour l'obtenir. L'insécurité gagne du terrain jour après jour et il n'y a plus de leader pour apaiser les tensions.

Dans ce contexte houleux, Sei repart en montagne, tant pour s'aérer l'esprit que pour trouver de la viande. Mais il est maintenant suivit par trois individus qui désirent lui voler son gibier et lui faire la peau, ni plus ni moins. Heureusement, il connait désormais bien le terrain et se montre très à l'aise dans les bois, même de nuit, ce qui n'est pas le cas de ses poursuivants.

Après leur avoir fait peur, deux de ses ennemis s'avouent vaincus et le troisième nommé Ken effectue un surprenant mea culpa. Désireux de se racheter, il décide de suivre Sei et de l'aider à chasser et à dépecer le gibier. Au cours de cette aventure, il comprend lui aussi le sens de la vie. Décidément, bien que la chasse consiste à traquer et tuer des animaux, elle semble être l'activité idéale pour guérir les suicidaires de leur morosité.

Le retour au camp ne se passe pas aussi bien que prévu. Des clans se sont formés entre temps et s'affrontent. Sugi a beau essayer de reprendre le rôle délaissé par Ryo, il ne possède pas son charisme. Et Kai est trop égoïste pour aider les autres gratuitement. Autrement dit, Sei va devoir occuper une place de plus en plus importante si il veut assurer la survie et l'intégrité de tous.

Ce quatrième tome confirme la bonne impression du précédent. Le récit se veut nettement plus dynamique qu'à ses débuts mais on voit maintenant que c'était très certainement un effet voulu par l'auteur afin de bien implanter son histoire. A défaut d'avoir à craindre des prédateurs, les naufragés commencent à devenir des dangers les uns pour les autres. C'est évidemment ce qui rend l'action palpitante.

En dépit de ses tendances suicidaires au départ, Sei est un personnage très humaniste. Il pardonne volontiers à ceux qui ont voulu lui faire du mal et soigne leurs blessures. C'est d'autant plus frappant qu'il ne fait pas preuve de la même indulgence envers lui même. Par exemple, il considère que c'est de sa faute si l'un de ses assaillants a fait une chute mortelle dans la forêt et se demande si il est un meurtrier. De plus, c'est l'ami intime des forts comme Ryo.

Le revirement de ce dernier est stupéfiant. Depuis son échec et son rétablissement, ce dernier a comprit qu'il ne pourra sans doute jamais rejoindre son ex copine Eri. Meurtrit, il décide dès lors de ne plus du tout s'occuper des autres et de faire bande à part, pêchant par exemple ses propres poissons en solo. La chute est spectaculaire pour celui qui a porté tout le groupe à bout de bras pendant des semaines.

Suicide Island n'est sans doute pas un manga phare mais il a le mérite de se montrer original et de savoir prendre des risques. De plus, il critique la société moderne chaque fois qu'il en a l'occasion en montrant qu'il peut être très difficile de s'y intégrer. On sent que Kouji Mori y écrit des choses personnelles. Sa lecture vaut le coup et on sent qu'il a le potentiel pour progresser encore.

Note : 7/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article