Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Akim Tome 101 : L'étrange passager de la fusée BZ-14

Akim Tome 101 : L'étrange passager de la fusée BZ-14

Tarzan est de très loin le personnage de fiction le plus copié et reproduit de toute l'histoire, à tel point qu'un adjectif appelé tarzanide a été inventé pour définir le phénomène. D'innombrables sosies de l'homme singe ont ainsi vu le jour au 20eme siècle, n'hésitant pas à souvent plagier le mythique modèle dressé par Edgar Rice Burroughs.

Aujourd'hui, nous allons nous intéresser à l'un d'eux, Akim. Crée en 1950 (paru en France en 1958) par Roberto Renzi (scénariste) et Augusto Pedrazza (dessinateur), ce titre a alimenté les kiosques au rayon des bandes dessinées en petits formats pendant des décennies. A tel point qu'il détient le record absolu en terme de longévité des fumettis avec pas moins de 756 numéros à son actif !

Evidemment, les petits formats ayant disparu depuis presque 20 ans, il est impossible aujourd'hui de recueillir tous les épisodes de cette magnifique collection. C'est donc dans un malheureux désordre que nous sommes obligés de chroniquer les aventures de l'un des plus grands tarzanides qui soit. Rassurez vous, on ne perd pas en plaisir ni en compréhension pour autant.

C'est donc avec le numéro 101 que nous commençons. Cet épisode débute par le lancement d'une fusée sensée faire le tour de la planète Mars avec à son bord non pas un homme mais un orang outang. Cette expérience scientifique dirigée par le professeur Turner doit permettre de savoir si un être vivant peut survivre dans l'espace pendant un si long voyage.

Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu. Suite à un incident technique, la fusée ne rentre pas à la base spatiale mais s'écrase sur l'ile de Marataï. Profondément bouleversé par ce voyage (et peut-être irradié dans l'univers), son passager nommé Amok subit alors une mutation et grandit pour devenir un singe géant.

Fou furieux contre les hommes qui l'ont forcé à entreprendre un tel voyage, il décide de tout détruire dans la jungle et sème rapidement la terreur. Akim va devoir intervenir. Mais comment affronter un primate si grand qu'il est capable de renverser un éléphant ?

Ce n'est pas tout. Par un malheureux hasard, Amok croise le village des Mokos, une tribu hostile à qui Akim a interdit le braconnage et qui ne respecte qu'à contre cœur ses ordres. Prenant ce gigantesque orang outang pour une divinité, les Mokos entreprennent de le nourrir et de ce fait gagnent sa sympathie. Grace à ce protecteur, ils décident de s'enhardir et d'attaquer notre tarzanide afin de conquérir la jungle. On peut les comprendre. Qui se risquerait à les défier dans leur village en sachant qu'un singe géant y monte la garde ?

Cet épisode possède un très bon scénario. Absent au début, Akim passe une grande partie du temps à chercher sa femme Rita et son fils adoptif Jim attaqués par le monstre et réfugiés sur un ilot. Heureusement, il peut compter sur l'aide précieuse de ses inséparables compagnons, le brave gorille Kar et la malicieuse petite guenon Zig.

Idéal pour découvrir les aventures d'Akim, ce numéro met en scène le maître de la jungle face à une sorte de petit King Kong. Amok représente un adversaire tout particulièrement féroce et assez intelligent. Il ne se laisse pas berner si facilement qu'on pourrait le croire et sa taille a le don de terrifier tous ceux qui croisent sa route sans exception.

Au niveau de la mise en scène, c'est excellent. Souvent, de petits textes viennent s'insérer entre deux cases afin de mieux décrire l'action, ce qui n'enlève en général rien à la fluidité de l'intrigue. Le dessin est également très beau. Contrairement à d'autres tarzanides, Akim n'a pas les cheveux longs et ne porte pas toujours de couteau sur lui. Son style très épuré ne l'empêche cependant pas de se montrer charismatique, surtout grace à son visage très réussi.

Parue pour la première fois en 1963 (époque où l'homme n'avait pas encore posé le pas sur la lune), cette histoire longue de 65 planches ne se suffit pas à elle même. En effet, Akim est une série parsemée de petites sagas longues de 3 numéros en moyenne. Il faudra donc lire le prochain chapitre pour en savoir plus sur Amok et trouver le moyen de le vaincre.

Note : 8/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article