Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

The heroic legend of Arslan Tome 1

The heroic legend of Arslan Tome 1

Adapter en manga le roman Les chroniques d'Arslan de Yoshiki Tanaka, telle est la mission qui a été confié à Hiromu Arakawa, la créatrice de Fullmetal Alchemist, en 2013. L'histoire se passe dans un monde imaginaire pendant l'Antiquité. Situé sur la grande route continentale entre l'Orient et l'Occident, le royaume de Parse vit dans l'abondance. La puissance de sa cavalerie assure à son roi Andragoras III la victoire à chaque bataille et fait de lui l'un des plus puissants souverains du globe.

Ceci dit, le héros n'est pas ce monarque belliqueux mais plutôt son fils héritier, le prince Arslan. Ce dernier au caractère doux et gentil essaie tant bien que mal de se montrer digne de son père mais il n'a pas hérité de sa passion pour les armes. Ouvert d'esprit et volontiers compatissant envers ses ennemis, il va cependant devoir participer à sa première bataille à l'age de 14 ans seulement.

En effet, le royaume voisin appelé Lusitania vient de déclarer la guerre à Parse. C'est une habitude récurrente et à chaque fois, les Parses sortent vainqueurs du conflit avec de nombreux esclaves en guise de butin. Mais aujourd'hui, la donne change. En effet, cette bataille a lieu sur la plaine d'Atropathènes en plein brouillard.

Faire la guerre par ce temps n'est pas une très bonne idée mais Andragoras III, trop imbu de sa personne à cause de ses victoires précédentes, n'écoute pas ses conseillers et décide quand même de mener l'assaut. Grave erreur. Ses cavaliers chargent à l'aveugle et tombent dans un précipice creusé par l'ennemi. Remplit d'huile, cette fosse est rapidement enflammée par les Lusitaniens qui se tenaient en embuscade.

Contre toute attente, c'est la débâcle. A cause d'un traître dans ses rangs qui est pourtant un haut gradé de l'armée nommé Kahllahn, Parse essuie une terrible défaite et voit pas moins de la moitié de ses troupes mourir au combat. Arslan est séparé de son père et manque de peu d'être capturé par les ennemis mais est sauvé de justesse par Daryun. Ce jeune homme à l'armure noire est considéré comme l'un des touts meilleurs guerriers de Parse. Mais sans l'aide de soldats, réussira t-il à lui seul à ramener son prince en sécurité dans la capitale Ecbatana ?

De nombreuses choses se passent pendant ce tome. On peut y découvrir pour commencer la richesse de Parse et voir Arslan recevoir des leçons d'escrime par son maître d'armes, le vieux général Valphreze. Notre jeune garçon fait même une éphémère rencontre avec un prisonnier lusitanien de son age qui parvient à s'enfuir trois ans avant les faits. De nombreuses informations circulent ici et là. Par exemple, le roi Andragoras III ne s'entend pas très bien avec sa femme la reine Tahaminé. Il se pourrait bien d'ailleurs que Arslan ne soit pas son vrai fils.

Ce manga est certes un shonen mais ce n'est pas un banal récit de chevaliers. Bien qu'il se passe dans un monde fictif, il est très crédible et possède de nombreux ingrédients qui plairont aux lecteurs plus agés. Par exemple, on parle ici aussi de questions religieuses et sociales. Parse est polythéiste et doit une partie de sa richesse à son grand nombre d'esclaves et à son système de castes. A l'inverse, Lusitania est monothéiste, adore un dieu unique appelé Yahldaboth et tous les hommes y naissent égaux.

Nous nous situons pour l'instant du côté de Parse mais cela pourrait peut-être changer avec le temps. Quoi qu'il en soit, on a hâte d'en savoir plus sur cet univers qui s'est librement inspiré de la Perse antique. Ce premier tome lance bien la série. Il propose un riche contenu, de nombreux personnages et une longue description de la bataille. Un bémol concerne le dessin en revanche. Il manque profondément de détails et est parfois un peu approximatif. C'est dommage car sinon, ce manga se rangerait déjà sûrement au rang de chef d’œuvre.

Note : 7,5/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article