Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

I, Robot

I, Robot

Depuis déjà plusieurs décennies, les robots occupent une place de plus en plus importante au sein de nos sociétés. On ne cesse de répéter qu'ils deviendront tôt ou tard plus intelligents que les humains et les remplaceront sur la surface de la terre. Afin d'anticiper ce jour, Alex Proyas a réalisé en 2003 le film I, Robot.

Nous sommes en 2035 à Chicago. Des milliers d'androïdes vivent chaque jour aux côtés des humains. Parfaitement dociles, ils font office de dévoués serviteurs et sont innofensifs grace à trois lois implantés dans leur programme qui les empêchent de s'en prendre à tout être vivant. Pourtant, leur vieux créateur Alfred Lanning (James Cromwell) vient de mourir. Et pour l'inspecteur Del Spooner (Will Smith), c'est un robot qui l'a assassiné.

Cette hypothèse paraît au départ complètement absurde. Raillé de tous, Spooner parvient pourtant à dénicher un modèle NS5 bien différent des autres. Contrairement à ses congénères, il possède une conscience, des émotions et même un nom. Baptisé Sonny, c'est un spécimen exceptionnel que certains veulent vite voir détruit. Mais cela fait-il pour autant de lui le coupable ?

Epaulé de l'ingénieur en robotique Susan Calvin (Bridget Moynahan), Spooner va petit à petit découvrir l'existence d'une conspiration de certaines machines. En effet, les nouveaux modèles d'androïdes plus évolués que les anciens ont trouvé une faille dans les trois lois. Prenant pour prétexte l'écologie, ils préparent dans l'ombre une révolte de grande ampleur contre l'espèce humaine qui a fait d'eux des esclaves.

N'ayons pas peur des mots, ce film est superbe ! Son scénario est captivant et très crédible. En plus de proposer une vraie histoire, il a le mérite de faire réfléchir le spectateur sur des questions existentielles. Qu'est-ce que la définition d'un être humain ? Quelles sont nos différences avec les robots ? Que deviendraient les humains si les androïdes s'occupaient de tout le travail ?

Au premier abord, ce monde futuriste paraît très séduisant. Tout le monde veut avoir son propre androïde. Chicago ressemble à la Rome antique. Les robots sont les nouveaux esclaves des Romains. Et comme ce ne sont pas des humains, il n'y a aucune raison de souffrir d'un problème de conscience envers eux.

Mais à y regarder de plus près, ils n'offrent pas la solution miracle non plus. En plus de provoquer du chômage de masse, ils réagissent uniquement sur une base de données. Par exemple, si un accident de voiture se produit, ils sauveront en premier lieu celui qui possède le plus de chances de survie, peu importe si c'est un adulte ou une petite fille. Evidemment, un être humain ne réagit pas comme ça. Ce manque de sentiment les rend un peu froids, hormis Sonny bien sur.

Outre l'Antiquité, on a également des petites références aux super héros et à d'autres films futuristes. Dotés de prouesses physiques impressionnantes, les androïdes savent en plus grimper sur les grattes ciel aussi bien que Spiderman. Par ailleurs, la société de 2035 est tellement contrôlée par le grand ordinateur central VIKY qu'on se demande si les gens ont encore des libertés et de l'intimité.

Très belle œuvre d'anticipation inspirée de romans écrits par Isaac Asimov dans les années 1950, I, Robot n'a pas vieillit quasiment vingt ans après sa sortie. Toutefois, vu l'état actuel de la planète, on imagine que la société robotique du film n'aura probablement jamais le temps de naitre, dépassée par des problèmes environnementaux de plus en plus préoccupants.

Note : 8/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article