Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Vae Victis Tome 1 : Ambre, le banquet de Crassus

Vae Victis Tome 1 : Ambre, le banquet de Crassus

Nous sommes un soir de 59 avant Jésus Christ (an 694 de l'histoire de Rome). Marcus Crassus invite ses deux alliés Cneus Pompée et Jules Cesar à un banquet privé chez lui sensé se terminer en orgie. C'est l'occasion pour le fameux triumvirat de renouveler ses alliances et d'annoncer ses prochains projets.

César est le plus ambitieux des trois compères. Il déclare vouloir conquérir la Gaule. Voilà un désir bien téméraire car malgré ses richesses et sa puissance, Rome craint encore beaucoup les Gaulois qui ont failli la réduire en cendre quelques siècles plus tôt lors du raid de Brennus. Mais pour celui qui se prétend descendant de la déesse Vénus, aucun obstacle n'est assez haut pour ralentir sa soif de gloire et de pouvoir.

Une jeune esclave se distingue au cours du banquet. Son vrai nom est Bodicaé mais les Romains l'ont surnommé Ambre. Dotée d'une rare beauté mais aussi de beaucoup d'esprit et de courage, cette Gauloise décide de s'enfuir pendant la nuit afin d'alerter les siens de l'invasion prochaine qui les menace.

Sur son chemin, elle rencontre un jeune médecin sympathique nommé Milon. Grâce à son aide, elle parvient à quitter Rome et à pénétrer en Gaule. Un gros problème subsiste cependant. Cette vaste contrée n'est pas unie en un seul peuple mais au contraire divisée en de nombreuses tribus qui se font la guerre continuellement. Et César a bien l'intention d'alimenter encore d'avantage les querelles intestines des Helvètes, Germains, Heduens et autres Suèves afin de s'approprier progressivement leurs terres.

Violée par Pompée lors du banquet, Ambre est dégoûtée des hommes et refuse les avances de tous ceux qui s'approchent d'elles à l'exception du brigand Garak. Cet Allobroge intercepte un chariot d'or que les Romains destinaient à un autre peuple. Mais cet argent ne reste pas longtemps en sa possession. Les puissants Helvètes s'en emparent rapidement et se préparent au combat. La guerre des Gaules est sur le point de commencer.

Et bien, voilà une série qui ravira tous les amateurs d'histoire ! Le scénario de Simon Rocca est touffu et excellent. On sent que l'auteur a effectué beaucoup de recherches au préalable afin de se documenter au mieux sur la période qu'il traite. On en apprend ainsi beaucoup sur Rome et la Gaule ou plutôt les Gaules. Ce tome 1 est déjà riche en rebondissements et personnages divers. Et ce n'est que le début.

Le dessin de Jean Yves Mitton n'est pas parfait mais très acceptable. Remplit de détails, il nous montre bien la cohue incessante qui existe à Rome. On aurait en revanche apprécié une colorisation un peu meilleure car les teintes utilisées sont un peu trop souvent les mêmes. A noter que cette œuvre ne convient pas à un public trop jeune. Outre son récit très travaillé, elle incorpore pas mal d'érotisme et n'hésite pas à dénuder complètement des corps afin de rester le plus réaliste possible. Cet élément ne se veut pour autant pas racoleur et gratuit mais se fond très bien dans l'histoire.

Ce tome 1 recèle déjà un contenu important et lance la série sur de très bonnes bases. Tout n'est pas parfait mais la série Vae Victis s'annonce très bien. Et après cette solide introduction, on a hâte de découvrir ce qui s'est réellement passé dans la célèbre guerre des Gaules.

Note : 8/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article