Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Garin Trousseboeuf Tome 2 : L'hiver des loups

Garin Trousseboeuf Tome 2 : L'hiver des loups

Hiver 1354 en Bretagne. Au cours de son voyage, Garin menacé par le froid et les loups trouve refuge chez une jeune fille âgée d'une douzaine d'années qui élève seule ses deux petites sœurs dans une maison isolée. Nommée Jordane Prigent, elle est sans cesse conspuée par les habitants du village voisin qui la considèrent comme une proche de ces prédateurs sauvages qui hantent les forêts et menacent le bétail. Peu de temps après, des attaques assez étranges ont lieu sur des moutons mais aussi sur leurs jeunes bergers. Avec sa malice habituelle, notre jeune scribe va mener l'enquête.

En ces temps troublés, la peur du loup est grande. Cet animal farouche pullule dans toutes les campagnes de France et de multiples légendes sont racontées à son sujet. Certaines ont même traversé les siècles pour parvenir jusqu'à nous. Il était donc tout à fait normal qu'Evelyne Brisou Pellen se penche sur cet animal devenu mystique omniprésent au Moyen Age.

Contrairement à Garin, les habitants du village ne bougent jamais et n'ont que très peu de nouvelles extérieures. Ils ne savent pas qu'il existe autant de loups ailleurs que dans leurs bois. A leurs yeux, ils sont attirés par Jordane. Cette dernière a en effet passé près d'une année complète avec eux lorsqu'elle était bébé. Elle en a gardé des souvenirs lointains qui lui permettent de comprendre un peu ces animaux. Néanmoins, ce n'est pas une meneuse pour autant.

Au contraire, elle sert de bouc émissaire. Et c'est fou à quel point le sort s'acharne sur elle ! Sa mère est morte et son père est partit en pèlerinage depuis des années. Du haut de ses 12 printemps, elle doit s'occuper du foyer familial et de ses frangines. Bien évidemment, elle peine à joindre les deux bouts et la méchanceté des villageois ne lui facilite pas la tâche, bien au contraire.

Elle n'a pour seule famille qu'un oncle nommé Macé. Ce meunier est un singulier personnage. Célibataire endurcit, il convoite les terres que son frère a laissé à Jordane et il n'est pas le seul. Le seigneur des environs aimerait également s'approprier ce lieu donné par son ancêtre à la famille Prigent pour services rendus et qui depuis constitue une enclave dans son domaine.

A l'image de Garin, on s'attache très vite à Jordane et on la plaint vraiment. Et ce d'autant plus que la situation empire après le meurtre de deux enfants. La jeune fille vue dans les environs est accusée de sorcellerie. Elle risque tout simplement le bûcher si notre scribe ne prouve pas son innocence à temps. Mais qui est le véritable criminel ?

Au milieu de tout ça, les loups font presque figure de simple toile de fond. Certes, on en parle à chaque page mais ils sont plus terrifiants dans la bouche des villageois que par leurs actions mêmes. En effet, on ne les voit jamais s'attaquer à quiconque. Ils apparaissent finalement comme des victimes de l'homme. Ce sont eux qui sont menacés par lui et non le contraire. Garin va apprendre à changer d'avis sur eux au fil du temps et jeter aux oubliettes quelques récits de dévoreurs d'enfants.

Deuxième tome de la série Garin Trousseboeuf, ce roman est une vraie réussite. Il retranscrit très bien la vie quotidienne d'un village au XIVeme siècle avec ses hommes forts, ses ragots et ses mythes. Les personnages sont très touchants. L'humour de Garin n'est pas de trop pour apaiser des situations difficiles à moult reprises.

On aurait peut-être aimé plus d'actions de la part des loups mais le choix de l'auteur d'en avoir fait des bêtes gentilles est compréhensif pour mieux montrer la monstruosité de l'homme face à la nature. On pourrait presque parler de roman historique écologique. L'ensemble est très bien construit et maîtrisé. En revanche, quelques reproches sont à noter sur la fin. Le coupable avoue ses fautes trop facilement, menacé par un gamin de seulement 12 ans. Et le retour de Huet Prigent comme par hasard pile au moment crucial est trop facile et en plus inutile.

Quoi qu'il en soit, L'hiver des loups est un superbe roman tout public qui confirme que les aventures de Garin ont de l'avenir. Avec sa manie de se faufiler l'air de rien dans les affaires des autres, on a hâte de savoir où le scribe va nous emmener la prochaine fois.

Note : 8/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article