Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Yakari Tome 2 : Yakari et le bison blanc

Yakari Tome 2 : Yakari et le bison blanc

Suite à un hiver rude, les Sioux se retrouvent sans nourriture. Pour survivre, ils n'ont plus le choix. Ils doivent chasser les bisons qui ont migré vers le sud. Mais, aussi incroyable que cela puisse paraître, il n'est pas toujours facile de trouver un immense troupeau de bovidés qui peuple les plaines depuis des centaines d'années.

Devant les difficultés des adultes, Yakari monte sur Petit Tonnerre et décide de partir seul à la recherche de ces animaux. Normalement, les bisons ne s'aventurent pas dans le désert puisque rien n'est sensé y pousser. Mais guidé par un rêve prémonitoire, notre petit Sioux opte pour ce chemin. Bien lui en prend. Après une traversée des plus éprouvantes à cause de la chaleur, il trouve une vallée au milieu du sable. Protégé par d'immenses falaises, ce territoire verdoyant grâce à de l'eau souterraine est un véritable paradis pour les bisons. Et voilà justement le troupeau tant recherché en train de paître tranquillement.

Yakari fait alors la connaissance d'un bison blanc. Seul membre de son espèce à posséder un pelage d'une telle couleur, cet animal est le chef de la horde. Nullement hostile au jeune garçon, il comprend ses problèmes et accepte de quitter son confortable refuge saisonnier pour le suivre et aller au devant des Indiens. C'est ainsi que Yakari peut ramener fièrement l'immense troupeau de bestiaux aux siens.

Vous le constatez, le scénario de ce numéro est très simple mais surtout fort mal construit. La recherche des bisons occupe quasiment tout l'album puisque ce n'est qu'à la page 38 que Yakari les trouve enfin. Dès lors, un simple dialogue avec leur chef lui suffit pour les faire quitter la sécurité de leur vallée pour les ramener tout droit sur les lances des chasseurs, c'est à dire vers la mort.

Franchement, c'est à tomber par terre ! Comment le bison blanc peut-il accepter de conduire les siens à un si funeste destin ? Certes, un message écologique sous jaccent veut faire passer l'idée que les Sioux ne tuent que le nombre de bêtes nécessaire à leur survie contrairement aux Européens qui ravageront tout pour le plaisir par la suite. Mais tout de même, c'est très mal amené ! Les scénaristes auraient pu s'y prendre d'une autre manière. Par exemple, faire dire à bison blanc que certains herbivores sont malades et souffriraient moins sous les coups de chasseurs que dans une mort lente due à un virus par exemple.

Il y a de quoi être choqué. Yakari, le petit garçon si gentil ami des animaux, envoie un certain nombre d'entre eux à la mort. C'est assez inhabituel de sa part. De plus, presque aucune voix ne s'oppose à ce destin. Un bison nommé Mufle Noir rouspète un peu mais c'est tout. Cet animal est sous exploité. De par sa jeunesse et sa couleur, il est l'opposé du vieux chef bison blanc. On aurait pensé qu'il tente de s'opposer à lui frontalement pour devenir le nouveau maître du troupeau mais rien de tel ne s'accomplit. Il faut dire que quand on a consacré 80 % de l'album à la recherche des bovins, il ne reste plus beaucoup de pages pour développer des idées secondaires…

Oui, cet album est vraiment raté. Certes, il se passe quelques petites actions entre temps tout de même mais elles servent uniquement de remplissage. On fait cependant la connaissance de Graine de Bison et de Arc en Ciel, deux enfants sioux amis de Yakari. Cela reste insuffisant pour atteindre la moyenne. Sans doute un des plus mauvais tomes de la série.

Note : 4/10

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article