Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Reine d'Egypte Tome 2

Reine d'Egypte Tome 2

Récemment, Séthi est partit en campagne militaire afin de mater une révolte. C'est l'occasion pour Hatchepsout d'en profiter et de commencer à prendre des initiatives sur le pouvoir. Pour commencer, elle décide d'aller inspecter la construction du temple de Karnak qui a débuté il y a déjà 500 ans et qui semble interminable.

Ce voyage permet à Hatchepsout de se rapprocher du peuple. Elle découvre avec effroi à quel point le travail des ouvriers est difficile et dangereux. Contrairement aux clichés, on apprend que ces hommes ne sont en général pas des esclaves mais des paysans libres qui viennent de leur plein gré construire des monuments à la gloire de l'Egypte. A ce titre, ils possèdent une solde et même un jour de congé tous les dix jours. Cela ne les protège néanmoins pas du fouet des soldats si ils ne travaillent pas assez vite.

La reine est vite prise de compassion pour le sort de ces travailleurs. Néanmoins, Semnout lui conseille de ne pas leur faire de traitement de faveur. Selon lui, chaque personne a son rôle à jouer dans la société et doit s'y tenir, quel que soit son rang. Cela peut paraître étonnant de la part d'un homme issu de basse condition qui s'est hissé grâce à son seul travail à l'école jusqu'au poste de scribe principal.

Une fois rentrée à Thèbes, Hatchepsout se confronte aux prêtres d'Amon et à leur chef Snerseth. Fidèle à Thoutmosis II, c'est l'homme le plus influent de la cour et par conséquent un ennemi redoutable. Toutefois, la reine parvient à lui faire lâcher les enfants qu'il gardait en esclaves dans son temple pour satisfaire ses besoins pédophiles et leur rend la liberté en échange d'un traité de paix avec leur province d'origine. Elle obtient ainsi une première victoire sur les membres du clergé mais on se doute que ce ne sera pas la dernière bataille contre eux.

Pas le temps de savourer cet exploit, Hatchepsout apprend que de mystérieuses choses se passent au harem. Depuis quelques temps, une mystérieuse Sothis y fait régner la terreur. Amante experte, elle est devenue la courtisane principale de Séthi et rêve de lui donner un enfant la première afin de conforter sa position. Pour cela, elle n'hésite pas à assassiner toutes ses concurrentes du harem qui ont déjà été mises enceintes par le pharaon.

Déterminée à éclaircir cette affaire, Hatchepsout se rend donc au harem qui est en réalité un véritable village fortifié. La rencontre entre les deux femmes se révèle explosive. La reine se moque pas mal des infidélités de son mari qu'elle n'aime pas de toute façon. En revanche, elle tient à faire respecter la justice. Malheureusement, son cœur est encore trop tendre et au lieu de faire exécuter cette prostituée pour ces crimes, elle décide simplement de l'enfermer en prison le temps que le pharaon revienne. Celui ci la graciera peu après.

On découvre donc que Hatchepsout possède outre son mari de puissants ennemis qui savent s'allier et qui ne manquent pas de scrupules pour parvenir à leurs fins. Heureusement, notre reine peut compter sur sa cour habituelle ainsi que sur les précieux conseils de son brave Semnout. Malheureusement, plus pour très longtemps…

En effet, des rumeurs circulent selon lesquelles Semnout et Hatchepsout seraient amants. Elles ne sont pas totalement infondées car à force de servir sa reine quotidiennement, notre scribe est devenu amoureux d'elle. Victime d'un complot, il est destitué de ses fonctions et renvoyé du palais. La reine se retrouve donc seule même si on se doute déjà que cela ne durera pas. Sans son appui, saura t-elle parvenir à ses fins, lutter contre ses ennemis et préserver la paix en Egypte ?

Après un premier tome moyen, il faut avouer que Chie Inudoh nous a gâté lors de ce second numéro. En effet, tout s'est amélioré. Le rythme est plus rapide et le scénario beaucoup plus développé. Petit à petit, tous les éléments qui régissent le palais se mettent en place. On découvre des personnages retords et charismatiques. Sothis constitue par exemple une adversaire parfaite pour Hatchepsout et représente son opposé. Elle incarne la débauche et la cruauté alors que la reine est un modèle de pureté et de gentillesse.

Les dessins sont très bons. On hésite pas à jouer la carte de la sensualité et de l'érotisme sans aller trop loin. Les grandes cases sont nombreuses et nous permettent d'apprécier la beauté des personnages plus que celle des décors. C'est ce que j'avais déjà noté lors du premier volume mais il s'avère que c'est un effet voulu par l'auteur, son propre style. Hatchepsout est rayonnante à chaque page, tant graphiquement qu'intérieurement. Elle séduit tout le monde et on a envie de se ranger à ses côtés. Vivement la suite de ses aventures dans le tome 3 !

Note : 8/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article