Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Reine d'Egypte Tome 1

Reine d'Egypte Tome 1

Quand on entend reine d'Egypte, on pense inévitablement à Cléopatre. Toutefois, la bouche d'or de César n'est pas la seule souveraine à avoir marqué l'histoire de l'empire des pharaons. On en compte également d'autres qui sont passées à la postérité comme Nefertari et Nefertiti. Aujourd'hui, nous allons à nous intéresser à l'histoire d'Hatchepsout.

Nous sommes au 15eme siècle avant Jésus Christ. A cette époque, le pouvoir se transmet par les femmes. Autrement dit pour monter un jour sur le trône d’Égypte, il faut absolument épouser la princesse héritière. On pourrait croire que ces croyances empêchent une dynastie de se former mais c'est sans compter sur l'inceste. En effet dans cette période antique, les unions entre frères et sœurs sont fréquentes.

Le prince Séthi, futur Thoutmosis II et fils de Thoutmosis Ier, s’apprête donc à se marier avec sa demie sœur Hatchepsout pour succéder un jour à leur père. Avide de gloire, il attend ce moment avec impatience. Mais ce n'est pas le cas de la jeune fille qui se sait sacrifiée par ce stratagème pour le profit des hommes.

Il faut dire que Hatchepsout n'est pas une fille comme les autres. Intelligente, courageuse, excellente tireuse à l'arc et combattante, c'est une sorte de garçon manqué. Son but est de se hisser au dessus de sa condition de femme afin de régner elle même sur l’Égypte au lieu de laisser le pouvoir à son imbécile de frère.

Mais se battre contre des conventions ancestrales n'est pas une mince affaire. Hatchepsout va devoir se trouver des alliés tout en résistant aux avances de son mari et en évitant d'accomplir son devoir conjugal. C'est alors qu'elle rencontre un jeune scribe appelé Senmout. Elle va tout faire pour le rallier à sa cause.

Les mangas historiques se multiplient. On en compte déjà plusieurs sur l'Antiquité Romaine comme Ad Astra et Pline. Mais on en avait toujours pas sur l’Égypte à l'époque des pyramides. Cette anomalie est maintenant réparée par Reine d'Egypte de Chie Inudoh. Et vu te thème, le potentiel est évidemment énorme.

Sauf que contre toute attente, ce premier tome ne nous montre pas tant de choses que ça. C'est principalement un manga féministe et tout est centré sur Hatchepsout. On la voit accomplir ses premiers actes de révolte avec fermeté comme le fait de se couper les cheveux par exemple pour tromper le désir de son indigne mari. Mais c'est encore un peu une enfant. On suppose qu'elle grandira dans les prochains tomes.

Séthi semble être la caricature parfaite du tyran. Promut pharaon peu après son mariage suite à la mort de Thoutmosis Ier, il est dévoré par l'ambition et rêve de grandes conquêtes militaires. Cruel avec ses ennemis, il est également atteint par la luxure et ne cesse de collectionner les conquêtes au harem du palais pour se distraire de sa femme. A première vue, c'est un pur méchant bien macho sans aucune douceur ni finesse. Tout l'opposé d'Hatchepsout.

Les autres personnages ne sont pas très nombreux. On peut citer Satré et Tabia qui sont deux fidèles servantes et amies de la reine depuis son enfance ainsi qu'un rapace dressé appelé Boubou. Quand à Senmout, il est encore trop tôt pour dresser son portrait.

Le rythme du récit est pour l'instant assez lent. On s'ennuie un peu Heureusement, on nous apprend plusieurs choses sur la période traitée, notamment dans le bonus sympa intitulé « Anubis sait tout » en fin de tome. Le dessin est joli mais manque de détails. C'est dommage car on rêverait au contraire de voir de grandes cases représentant des superbes fresques et monuments égyptiens. Quand aux personnages, ils sont un peu trop sexualisés. Les femmes sont toutes des bombes à fortes poitrines tandis que Séthi est musclé comme un athlète olympique.

Attendu avec envie, ce premier tome se révèle malheureusement moyen. On s'attendait à mieux. Il est cependant trop tôt pour juger une série. Espérons que ce numéro ne soit que le premier jet d'un manga unique en son genre.

Note : 6/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article