Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

La nuit des morts vivants Tome 2 : Les démons de Mandy

La nuit des morts vivants Tome 2 : Les démons de Mandy

En dépit de leurs efforts, notre petit groupe de fugitifs n'est pas parvenu à s'entendre avec Hubert. Ils doivent à présent sécuriser l'hôtel. Pendant que Leland et Dante s'occupent de baricader les portes et d'exterminer les quelques zombies qui les ont déjà franchis, Lizbeth se risque à mettre son nez dehors afin d'alimenter le générateur électrique du batiment.

Pour l'instant, tous se passe à peu près bien mais cela ne va pas durer. En effet, il semblerait que les hommes soient plus dangereux encore que les morts vivants. Hubert ne décolère pas de voir des inconnus tenter de se réfugier dans son hôtel. Ce personnage odieux se comporte en vrai tyran avec sa famille. Bien plus cruel que Harry, le personnage original dont il est inspiré, il va même jusqu'à tuer des humains de sang froid.

Mais il y a peut-être encore pire que lui. Nos héros ont libéré une adolescente de la chambre froide de l'hôtel. Or cette dernière appelée Mandy est une échappée de l'asile psychiatrique. Complètement folle à lier, elle a déjà assassiné de nombreuses personnes malgré son jeune age et peut recommencer sans état d'âme. Pour elle, l'internat est pire que les morts vivants, ce qui en dit long sur son profil de dingue.

Tout en tentant de survivre à cette difficile épreuve, Lizbeth voit régulièrement ses souvenirs enfouis remonter à la surface. Elle apprend que son père l'a sauvé d'un mort vivant lorsqu'elle était petite. Cela signifie que ces créatures existent depuis longtemps déjà. Et même sa mère pourrait en avoir été une.

Mais il y a pire encore. Son mari John pourrait bien être lié à ce phénomène. En effet, on apprend qu'Illenes Korp, la société pharmaceutique pour laquelle il travaille, a laissé s'échapper un nuage suspect qui serait à l'origine de cette épidémie. La vie de notre pauvre jeune femme n'a pas finie d'être chamboulée après tout ça.

En attendant de son côté, John tente de se réfugier tant bien que mal dans des maisons abandonnées récemment afin d'échapper aux zombies et de nourrir ses enfants. Clairement, ce n'est pas comme ça qu'il arrivera à parcourir les 500 kilomètres qui le séparent de son épouse. Mais alors que la situation semble fichue, une troupe de sécurité d'élite payée par son entreprise vient le chercher à temps.

L'intrigue est beaucoup développée dans ce second tome. De nombreuses pistes et menaces voient le jour, au point qu'on a l'impression que ça part un peu dans tous les sens. L'action n'est cependant pas en reste. Les gentils personnages ne survivent pas tous et la situation tend à devenir toujours plus difficile à l'intérieur de l'hôtel. C'est dommage d'ailleurs car si les humains faisaient preuve de plus de coopération et de moins d'égoïsme, le batiment pourrait devenir une belle forteresse.

Dans ce numéro, l'histoire s'éloigne de plus en plus du film de George Romero et revêt un aspect qui ressemble de plus en plus à The Walking Dead. Par exemple, John rencontre un vieil homme qui a enfermé sa fille et ses petits enfants dans un appartement et les surveille, ne se résoudant pas à les tuer. Ce personnage fait penser à Hershell à ses débuts. Quand à Théo, c'est une copie de de Carl.

Même si il n'est pas parfait, ce second tome réussit à tenir en haleine le spectateur, à rendre hommage aux différentes œuvres sur les zombies et à surprendre ceux qui ont vu le film original, notamment avec l'ajout du personnage de Mandy. Rendez vous maintenant dans le tome 3 pour l'épilogue de cette courte série.

Note : 7/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article