Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

L'attaque des crabes géants

L'attaque des crabes géants

Réalisé par Roger Corman, grand artisan des films de série B, L'attaque des crabes géants voit le jour en 1957. Son titre est on ne peut plus évocateur. Des crabes devenus gigantesques suite à des radiations d'une bombe atomique sèment la terreur sur une ile et s'en prennent sans ménagement à une expédition entière de scientifiques venus étudier les lieux. Si le prétexte du nucléaire fait sourire aujourd'hui, il était plutôt à la mode à l'époque et devait donc disposer d'une certaine crédibilité scénaristique. On évitera donc de polémiquer sur ce sujet, d'autant que l'histoire s'avère finalement moins banale qu'on peut le penser.

Avec un titre aussi évocateur, le public sait bien évidemment à quoi s'attendre. C'est pourquoi Roger Corman ne laisse aucun doute sur l'identité des meurtriers et montre une attaque dès les premières minutes. Un des marins n'a même pas le temps de débarquer sur l'ile qu'il tombe à l'eau et est repêché la tête tranchée. Sympa comme cadeau de bienvenu.

Mais, à cette époque, les hommes devaient être plus durs et cette première mort est vite banalisée. Au début, on ne ressent pas tellement de la peur mais surtout de l'incompréhension chez cette équipe de recherche composée de divers spécialistes sur la faune, la flore mais aussi les atomes, et qui comporte une seule femme. Cette dernière, venue avec son mari, a autant de diplôme que ses collègues et n'est donc pas ici pour faire de la figuration. Certains apprécieront alors que d'autres trouveront cela un peu dommage.

L'originalité dans ce film, c'est que les crabes en question ne sont pas de simples crustacés plus grands que les autres. Ils sont aussi et surtout dotés de pouvoirs qu'on pourrait proprement qualifier de surnaturels, ou du moins fantaisistes. Jugez plutôt. En mangeant le cerveau d'un humain, ils sont capable de s'emparer de sa mémoire et de reproduire sa voix à la perfection. Ils utiliseront cette faculté à plusieurs reprises afin de dialoguer avec les survivants et mieux les piéger. De plus, leur corps est désormais atomiquement constitué de sorte qu'ils ne craignent ni les balles ni les grenades qu'on leur envoie. Avec un tel armement, ils apparaissent comme des véritables machines de guerre et des ennemis difficiles à abattre.

Le rythme du film ne faiblit pas et les attaques sont présentes de bout en bout. Malheureusement, elles se contentent pour la plupart d'être juste suggérées et non montrées. L'amateur de gore ou celui qui s'attendait à assister à des combats homme-crabe sera déçu. Faute de moyens (techniques et budgétaires), Corman ne peut se permettre grand chose. Et puis, nous sommes dans les années 50 ! Pour le côté visuel, on repassera.

L'intérêt est ailleurs et la bataille se jouera donc autant dans la tête que dans les muscles. Face à une espèce aussi intelligente qu'eux, les hommes semblent perdus pendant un petit moment. Jusqu'au bout, la lutte apparaît comme indécise. Heureusement, il semblerait que seuls deux crabes soient gigantesques, ce qui diminue fortement le nombre d'ennemis potentiels. Afin de l'emporter, ces derniers vont même jusqu'à créer d'importants tremblements de terre, diminuant ainsi la surface de l'ile pour piéger les malheureux scientifiques.

Comme dit précédemment, les effets spéciaux ne constituent pas le point fort du film. Les crabes géants ne sont que très moyennement crédibles et marchent de face alors qu'ils sont sensés se déplacer sur les côtés. Et pourquoi seulement quelques uns d'entre eux sont devenus grands alors que des dizaines de leurs congénères ressemblent à n'importe quel crustacé du monde entier ? En revanche, Corman soigne la réalisation. Les acteurs jouent très correctement leurs rôles, les dialogues sont bons et la mise en scène efficace.

L'attaque des crabes géants n'est pas un film à faire peur au public même si on aimerait pas se trouver à la place de ces courageux scientifiques. Le spectateur sera d'avantage amusé et passera un moment de détente sympathique d'une heure environ. Les capacités spéciales des crabes ne sont évidemment pas crédibles pour un véritable film d'horreur. Toutefois, pour sa bonne ambiance et son audace, on peut classer cette œuvre comme un film honnête qui a sa place dans la collection d'un fan des séries B.

Note : 5/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article