Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Jhen Tome 2 : Jehanne de France

Jhen Tome 2 : Jehanne de France

Après avoir ramené l'armée royale à Charles VII, Jhen a convenu de retourner à Tiffauges voir Gilles de Rais. Sur le chemin, il décide de faire une escale de quelques jours dans un village pour passer Noël. Afin de payer l'hospitalité du curé et des habitants, il entreprend de décorer lui même l'église en sculptant une crèche. Malheureusement, les festivités sont interrompues par l'arrivée d'une troupe de soldats commandée par une jeune femme qui se prétend être Jeanne d'Arc.

En voilà une surprise. La nouvelle de sa mort est pourtant connue dans tout le royaume. Le bûcher à Rouen était-il un simulacre ? S'est-elle échappée des Anglais ? A t-elle ressuscitée ? Quoi qu'il en soit, Jhen décide de se tenir à l'écart et il ne tarde pas à démasquer ces imposteurs et à les chasser des lieux. Mais un doute le pèse. Et si la vraie Jeanne était encore en vie ?

Pas le temps de se poser plus de questions, notre courageux architecte croise ensuite Gilles de Rais en pleine campagne militaire. Le maréchal de France désire assiéger le château de Crouzais qu'un sinistre capitaine nommé Malicorne a volé à son vassal le seigneur de Croussy pendant son absence.

Bien que la perspective d'une nouvelle bataille ne l'enchante guère, Jhen décide de suivre son ami. Le siège s'avère long et difficile. Gilles de Rais se retrouve blessé à la jambe. Pendant qu'il se repose dans un village voisin et écoute avec admiration les enfants chanter une chorale, Jhen prend le commandement des opérations. En bon architecte, il construit plusieurs machines de guerre et fait creuser un souterrain. Ses mesures donnent la victoire.

Une fois le château prit, on découvre une nouvelle Jeanne dissimulée à l'intérieur. Cette fois encore, il s'agit d'une fausse et Gilles de Rais va se faire un plaisir de la démasquer. La vraie Jeanne d'Arc avec qui il a combattu était une guerrière aguerrie et de ce fait, elle a reçu plusieurs blessures durant sa brève carrière militaire, dont une flèche à l'épaule. Mais par miracle, aucune de ces jeunes femmes ne peut montrer la moindre cicatrice.

Ce phénomène de fausses Jeanne d'Arc est peu connu mais a bel et bien existé. Peu de temps après la mort de la pucelle de Lorraine, plusieurs femmes ont essayé d'usurper son identité et certaines ont semé de gros doutes parmi la population à une époque où les représentations authentiques de personnages étaient rares.

C'était donc une bonne idée d'écrire une histoire sur ce phénomène. Malheureusement, tout cela est sous exploité. Jacques Martin avait la possibilité de réaliser un puissant album, de faire naître le doute (encore aujourd'hui certains pensent que Jeanne n'est pas morte sur le bûcher) et de conférer une vraie identité à l'une des imposteurs. Mais au lieu de ça, il a préféré se concentrer sur le siège de Crouzais qui, bien qu'il soit spectaculaire, n'est rien d'autre qu'une prise de château.

On ressort de cet album déçu. L'absence de rythme se fait ressentir et certaines situations sont peu crédibles. Par exemple, Jhen se révèle être un super tireur à l'arc par une nuit de tempête en plein hiver, c'est impossible. Quand à Gilles de Rais, on commence à moins l'apprécier. Toujours à la recherche d'enfants, ce grand seigneur n'hésite pas à ordonner des enlèvements dans tous les villages où il passe. Et comme cette fois ci il ne brille pas au combat, il ne sauve pas son image.

La fin est un peu abrupte. Alors qu'il s’apprête à reconstruire la chapelle de Tiffauges comme il l'a promit depuis longtemps à Gilles de Rais, Jhen quitte son ami fâché pour suivre trois inconnus qui lui demandent de fortifier leur village. Ce prétexte très léger pour séparer les deux personnages principaux de la série accentue le fait que ce tome 2 n'est pas maîtrisé et raté. Seul le dessin toujours régulier et égal à lui même lui permet d'éviter une mauvaise note. Dommage, on espère mieux la prochaine fois.

Note : 5,5/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article