Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Garin Trousseboeuf Tome 1 : L'inconnu du donjon

Garin Trousseboeuf Tome 1 : L'inconnu du donjon

Les héros du Moyen Age sont bien souvent des chevaliers. Cela est encore plus vrai aux yeux des enfants. Pourtant, même dans cette époque pétrie de violence, ils ne sont pas les seuls à pouvoir vivre des aventures et à voyager. C'est ainsi que l'auteure Evelyne Brisou-Pellen a décidé en cette fin du 20eme siècle de se lancer dans une série jeunesse nommée Garin Trousseboeuf qui raconte non pas les péripéties d'un soldat mais d'un jeune scribe.

L'histoire se passe en 1354 en pleine guerre de cent ans. Le duché de Bretagne encore indépendant est déchiré entre deux parties depuis de nombreuses années. Les Anglais soutiennent Jean de Montfort et les Français Jeanne de Penthièvre.

Enfant d'une famille nombreuse, Garin est agé d'une douzaine d'années. Afin de fuir la tyrannie d'un père impossible, il a quitté sa famille très tôt pour voyager le long des routes. Ce garçon espiègle, malin et farceur ne possède pas d'argent et aucun parent pour l'aider ou le défendre. En revanche, il sait lire et écrire, fait rare à l'époque. C'est donc en tant que scribe itinérant qu'il espère gagner sa vie ou tout du moins survivre dans cette époque particulièrement dangereuse.

Cela commence plutôt mal. Par une nuit d'avril, Garin se retrouve accidentellement prit au beau milieu d'une bataille entre Anglais et Français. Fait prisonnier par ces derniers au château de Montmuran, il parvient cependant vite à prouver son innocence dans cette affaire. Et sa présence tombe finalement bien. Puisque personne ne semble maîtriser la calligraphie dans les environs, le seigneur Bertrand du Guesclin le charge de rédiger un inventaire complet du castel pendant son absence.

Notre jeune scribe est très heureux d'avoir trouvé du travail. Mais rapidement, il s'intéresse d'avantage aux habitants du château plutôt qu'à ses biens matériels. Par exemple, qui est ce mystérieux prisonnier qui se dit amnésique et chante sans cesse la même chanson dans sa cellule ? Quels sont les pouvoirs du chancelier Simon, un vieux mage vivant reclus dans une tour qui se prétend astrologue ? Ou bien encore quelle est la vraie nature de la famille seigneuriale sensée gouverner les lieux ?

Mais la curiosité est un vilain défaut. Et lorsque le prisonnier s'échappe et que deux hommes du château sont retrouvés morts, les soupçons se tournent sur Garin. En effet, par son statut d'étranger et sa manie à fouiner partout, le garçon est un suspect idéal. De plus, des Anglais rodent à tout moment et ils pourraient bien attaquer d'un jour à l'autre la forteresse qui ne contient pas assez de soldats pour la défendre.

Grâce à la complicité de Mathéa et Réginard, les deux prétendus enfants du seigneur, Garin parvient à fuir le château par un souterrain. Une fois dehors, il retrouve le mystérieux prisonnier. Ce dernier se nomme Geoffroy et est le fils d'un puissant comte défunt qui a choisit le parti de Jean de Montfort et donc des Anglais. Si les Français avaient découvert son identité, ils auraient pu le revendre fort cher à leurs ennemis. Voilà donc pourquoi il a fait semblant d'être amnésique.

Tel est prit qui croyait prendre. Garin aime bien dire des mensonges de temps en temps mais c'est lui qui a été manipulé par Mathéa et Réginard. Ces derniers ont aidé Geoffroy à s'enfuir, même si ce dernier a dû tuer des gardes qui l'avaient surpris, pendant que le jeune scribe attirait les soupçons. Néanmoins, l'affaire se termine bien et Garin, attendrit par le sourire de Mathéa, ne reste pas en rogne longtemps.

Ainsi se termine ce premier tome de la série Garin Trousseboeuf. Quelques remarques sont à dire. Le vieux Simon, ce Nostradamus avant l'heure, ne sert finalement à rien et il était inutile de l'intégrer au récit. De plus, la fin est très discutable et un peu décevante. En effet, on image mal comment un enfant comme Réginard agé de seulement 9 ans a pu duper tout son monde pendant si longtemps.

Sur le plan de la narration, c'est fluide et remplit d'humour. Les chapitres sont très courts et agrémentés de multiples illustrations. Cette série s'avère donc idéale pour faire découvrir le monde médiéval à de jeunes adolescents. Dans ce tome ci, on peut notamment découvrir le fonctionnement d'un château et se familiariser avec des termes tels que mâchicoulis et courtine. Enfin, Garin est un héros attachant auquel on peut facilement s'identifier. Il a le don de se fourrer dans les situations les plus singulières. C'est la raison pour laquelle on suivra ses aventures.

Note : 6/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article