Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La caverne de Loupzaru

Un blog qui parle de BD, mangas, comics mais aussi romans, films et séries.

Cage of Eden Tome 1

Cage of Eden Tome 1

Au retour d'un voyage scolaire, un avion s'écrase sur une île perdue du Pacifique. Le problème, c'est que cette île ne figure sur aucune carte. De plus, elle abrite tout un tas d'animaux disparus datant de la préhistoire. Une sorte de monde perdu façon Skull Island. Bienvenu dans Cage of Eden !

Ce premier tome nous donne déjà une bonne idée d'ensemble de la trame de la série. Les personnages sont pour la plupart de jeunes lycéens d'une quinzaine d'années. Le héros principal s'appelle Akira Sengoku. Malgré sa manie à faire des blagues, il n'est pas toujours aussi sur de lui qu'il voudrait le laisser croire. Il est secrètement amoureux de son amie d'enfance Akagami Rion, la bimbo de la classe. Hormis ce duo, on fait la connaissance de Shiro Mariya. Ce dernier est le portrait type de l'intello. Petit gars à lunettes toujours accompagné d'un ordinateur portable et un brin narcissique, il est le premier à comprendre qu'ils sont sur une île préhistorique. Enfin, nous rencontrons Kanako Omori, une hôtesse de l'air. Bien qu'elle soit plus âgée que les autres, c'est elle qui panique le plus et elle ne s'impose pas du tout comme leur chef. Ça, ce n'est pas trop crédible quand on sait que c'est une femme adulte alors que les autres sont encore adolescents.

Ce petit groupe est séparé dès le départ du reste des passagers pour raison mystérieuse. Il essaye de les retrouver mais ces derniers se sont évaporés dans la jungle après une crise de panique générale. A l'issue de celle ci, les humains semblent avoir compris que les secours ne viendront pas. Du coup, ils n'ont plus de limites et cèdent à leurs pulsions animales. C'est à se demander si il serait bon de croiser leur route finalement.

En ce qui concerne les animaux préhistoriques, l'auteur met le paquet puisqu'il fait intervenir un smilodon, un gastornis (appelé ici diatryma) et un andrewsarchus. Pour ceux qui ne les connaissent pas, il s'agit d'un tigre à dents de sabre, d'une autruche carnivore et d'une sorte de loup géant. On a donc à faire à trois des plus grands tueurs de l'histoire animale. On a connu meilleur comité d’accueil.

Les animaux sont donc bien présents. En index de l'histoire, Mariya les présente sous forme de fiches. Voilà un bonus appréciable pour les passionnés de faune sauvage et de préhistoire. Malheureusement, si les attaques sont nombreuses, il faut convenir qu'elles auraient pu être un peu mieux dessinées.

Yamada Yoshinobu s'en sort mieux pour les humains. Comme bon nombre de ses confrères, il n'hésite pas à exagérer les courbes féminines de ses demoiselles. Il n'est également pas avare de petites culottes relevées et de décolletés plongeants. Toutefois, cela reste plus dans le domaine du sexy que de l'érotisme malgré les sous entendus liés à Rion.

Ce premier tome se révèle très sympa et ouvre de nombreuses pistes à explorer. L'histoire promet d'être longue et captivante. Les amateurs de survival préhistoriques seront ravis. Sauf que cette fois, les aventuriers ne sont pas des gars musclés et débrouillards mais des adolescents habitués aux métropoles du Japon. Cela fait qu'il est facile de s'identifier et de s'attacher à eux. Vivement le tome 2 !

Note : 7/10

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article